Aveyron : la déviation de Pont-de-Salars en service

21 avril 2011

Elle était attendue depuis des décennies, à tel point que de nombreuses personnes désespéraient de la voir un jour se réaliser. Et pourtant, ce 19 avril 2011, la déviation de Pont-de-Salars a finalement été mise en service pour le grand plaisir des riverains et des nombreux véhicules et camions empruntant cet axe départemental majeur qu’est la RD 911, reliant à Millau et l’autoroute A 75 à Rodez.

Parmi les grands chantiers engagés par Jean-Claude Luche à son arrivée à la tête du Conseil général de l’Aveyron en 2008, la déviation de Pont-de-Salars était une priorité au vu notamment de la forte augmentation du trafic poids-lourds et de la dangerosité de la traversée du village en contrebas. Débutée en 2009, la déviation est longue d’environ 5 km pour un coût de 25 millions d’euros. Elle comporte un viaduc de 300 m de long, trois créneaux de dépassement d’un kilomètre chacun (deux vers Millau et un vers Rodez). La déviation est dotée d’un échangeur au sud-est (côté Millau) permettant l’accès au village et vers Salles-Curan et Saint Affrique et d’un rond-point à son accès nord-ouest (côté Rodez). La vitesse est bien entendu limitée à 90 km/h.

Une bien belle réalisation, entièrement financée par le Conseil général, qui permet de sécuriser grandement la traversée de Pont-de-Salars, tout en permettant au trafic en transit de contourner le village dans d’excellentes conditions, en gagnant au passage quelques minutes sur le trajet Rodez-Millau. Les habitués de la RD 911 ne manqueront pas d’apprécier ce nouveau tronçon qui vient compléter les travaux réalisés sur une longueur de 3 km sur le même axe, reliant Millau au péage du viaduc de Millau sur l’A 75.

Le prochain chantier routier important, outre la déviation de Curlande en cours sur la RD 988, devrait démarrer en début d’année 2012. Il s’agit de la fameuse déviation d’Espalion, attendue depuis plus longtemps encore. Longue de 5 km, elle permettra de relier le carrefour des 4 Routes dans la côté d’Espalion (RD 920), à la même RD 920 du côté de la route d’Estaing, à hauteur de La Bouysse. Grâce à ces deux réalisations du Conseil général, à son tour, le nord-Aveyron se rapprochera un peu plus de Rodez, à moins que ce ne soit l’inverse.

Ces travaux contribueront ainsi à une meilleure desserte routière du département et à une plus grande sécurité des automobilistes qui empruntent le réseau départemental.

Publicités