Montpellier : Les occitans appellent à la mobilisation le 24 octobre 2015 « per la lenga occitana »

18 octobre 2015

Totes a la manifestacion per la lenga occitana.

Lo dissabte 24 d’octobre 2015, Montpelhièr serà un novèl còp la capitala d’Occitanià.

Aquesta manifestacion es tanben l’aniversari de los 10 ans de la prumèra protèsta de Carcassona en 2005.

La crida de la revista « Anem ! Occitans ! » de l’Instutut d’estudis occitans (IEO) :

«… Qu’es lo sens de la Crida 2015 : N’i a pro de las promessas non tengudas, deus daus engatjaments, deu pauc de moneda, de las revendicacions nostas entà har passar lo temps.

En tot estar present per las carrièras de Montpelhièr aqueste dissabte, qu’afirmam la nosta volontat de damorar dens lo present e dens un futur que volem pròche. Aicí e ara.

Qu’es lo messatge que devem har passar aux candidats a la regionaus, mes tanben a l’ensemble deux elegits, en plaça o de doman, que seràn en capacitat de préner en man la revendicacion comuna e unitaria entà l’occitan…. »

En Avairon, l’IEO (Institut d’estudis occitans), lo CCOR (Centre culturel occitan del Roergue) et Lo Grelh Roerga apellan a la manifestacion de Montpelhièr.

Per mai d’informacion : Ostal des Patrimòni plaça Foch 12000 Rodés. Tél : 05 65 68 18 75 o imèl : contact@ccor.eu

 

Tous à la manifestation en faveur de la langue occitane.

Samedi 24 octobre 2015, Montpellier sera une nouvelle fois la capitale de l’Occitanie.

Ce rassemblement marquera l’anniversaire des 10 ans de la première manifestation qui s’était déroulée à Carcassonne en 2005.

La revue « Anem ! Occitans » ! de l’Institut d’études Occitanes (IEO) justifie cette manifestation :

« Il y en a assez des promesses non tenues, des faux engagements, du peu de fonds octroyés, de nos revendications sans suite…

En étant tous présents dans les rues de Montpellier samedi, nous affirmerons notre volonté que notre langue reste encrée dans le présent et le futur, aujourd’hui et demain.

C’est aussi le message que nous devons faire passer aux candidats aux élections régionales, mais aussi à l’ensemble des élus d’aujourd’hui et de demain qui devront prendre en compte les revendications communes et unitaires des occitans… »

En Aveyron, l’IEO (Institut d’études occitanes), le CCOR (Centre culturel occitan du Rouergue) et le Grelh Rouergat appellent à la manifestation de Montpellier.

Plus d’informations : Ostal des Patrimòni place Foch 12000 Rodez. Tél : 05 65 68 18 75 o email : contact@ccor.eu

Pour se rendre à Montpellier, deux autobus seront au départ de Rodez : (Inscriptions et renseignements auprès du CCOR : 05 65 68 18 75)

  • Départ le matin à 10h00 (Embarquement au « parking  de la piscine Aquavallon » )
  • Retour à Rodez  le soir vers 20 h ou 00 h 30. Deux bus partiront de Montpellier, l’un à 18 h et l’autre à 22h30

Tarifs :

  • Enfants (jusqu’à 15 ans) : 6 € / Adultes : 12 € pour le car de 18h et 14 € pour celui de 22 h 30.

France : l’appel à la mobilisation pour la langue et de la culture occitane / Crida per la lenga occitana

30 juin 2015

La crida de la coordinacion per la lenga occitana

La lenga occitana es marcada per l’UNESCO coma una dei lengas en « dangier seriós d’extincion ». Fàcia a aqueste perilh de mai en mai gròs, e ai riscas de regression qu’amenaçan nòstra lenga, la « Coordinacion per la lenga occitana » rampèla a una mobilizacion ciutadana per una granda Manifestacion sociala e revendicativa en favor de l’occitan, lo dissabte 24 d’octòbre de 2015 a 14h, a Montpelhier.

De fach, despuei 2005, la Coordinacion a pas decessat d’alertar lei poders publics de l’urgéncia de metre en plaça una politica linguistica publica coerenta e volontarista per la transmission e lo desvolopament dei lengas regionalas ( e adonc de l’occitan), de la necessitat d’une lèi qu’oficialize sa reconoissença e li garantisse un estatut juridic legau propici a son espandiment.

Lei manifestacions de Carcassona (2005 e 2009), Besièrs (2007), e enfin la darriera de 2012 qu’acampèt 30 000 personas a Tolosa, an ben mostrat l’existéncia d’una vertadiera demanda sociala per la preséncia de l’occitan dins la vida publica. Emai aquesta seria de manifestacions, ague permés quauqueis avançadas, lei progrès ne’n demòran pasmens fòrça insufisents.

Se mai d’una collectivitat territoriala prenguèron consciéncia de la necessitat de metre en plaça de mesuras en favor de l’occitan, l’Estat, per quant a eu, refusa totjorn d’assumir sei responsabilitats sus aquesta question. La crisi deu pas servir d’escapatòri per escafar la question dei lengas regionalas dau debat public, per anar de reculon e faire demenir lei mejans mes a disposicion per son desvolopament.

Mai ont an donc passat totei lei belei promessas ? Entre autrei : la promessa n° 56 : « Je ferai ratifier la Charte européenne des langues régionales ou minoritaires » ? Una majoritat de deputats avián votat lo principi de la Ratificacion de la Carta europenca, mai despuei… plus ren !

D’autra part, venèm de subir una reforma territoriala qu’a pas ges tengut còmpte de la dimension linguistica de nòstre territòri. E oblidem pas la tota darriera que vèn de sortir ! Coma acceptar una reforma dei collègis qu’es quasiment una programacion de la disparicion efectiva de l’ensenhament dei lengas regionalas, tre 2016 ?

Per ansin la « Coordinacion per la lenga occitana », crida un còp de mai a rampelada a mobilizacion de toteis aquelei que revendican la preservacion e lo desvolopament de la lenga occitana (patrimòni immateriau de l’umanitat) que nòstrei territòris an en partatge.

Devèm afortir un còp de mai lei drechs de nòstra lenga e sa legitimitat !

« Anem Òc ! per la lenga occitana ! »      Totei a Montpelhier lo 24 d’octòbre de 2015 !

Ligans :