France : la pression monte sur le marché de la téléphonie mobile avec l’arrivée prochaine de Free Mobile

5 septembre 2011

La guerre des prix et des offres de téléphonie mobile fait rage depuis quelques mois et cela risque de s’accentuer d’ici début 2012.

Au début de l’été, Bouygues-Télécom a tiré le premier en proposant une offre low-cost « B&You » compétitive, distribuée exclusivement sur Internet. SFR avait suivi en lançant ses offres Carrées et annonce courant septembre de nouveau rabais sur ses forfaits. De son côté,  Orange proposera dés le 7 septembre une offre « Sosh » à des tarifs toujours plus bas, mais disponible uniquement sur internet. Sans oublier les nouvelles offres compétitives de Numéricable et de nombreux MVNO, à commencer La Poste Mobile et Virgin Mobile.

Pourquoi cette soudaine agressivité des opérateurs mobiles français alors que leurs offres étaient réputées parmi les plus chères en Europe depuis de nombreuses années ?

La réponse est simple : Free Mobile. L’arrivée début 2012 du 4ème opérateur de téléphonie mobile devrait en effet bouleverser le marché français. Le trublion des télécoms qui a imposé son tarif de 30 euros /mois dans l’ADSL entend tenir sa promesse de diviser par deux la facture mobile des Français. Xavier Niel, fondateur et directeur général d’Iliad (maison mère de Free), qui a du ferrailler de longues années pour obtenir sa licence mobile face à l’opposition des opérateurs existants, ne cesse de dénoncer les forfaits incompréhensibles et illisibles de ses concurrents. «Depuis 2008, nos concurrents ont baissé la facture du client de 10%. On est loin du compte ! »  affirme-t-il.

Même si le silence est de mise, Free Mobile prépare minutieusement son débarquement sur le marché du mobile français pour la fin de l’année et plus certainement début 2012 ; le temps de déployer son réseau 3G qui doit atteindre 25% de la population française à cette date.

Il se murmure ici et là (cf Freemobileasso.com) le lancement d’un forfait à 5,99 € / mois incluant deux heures d’appels, les SMS illimités et les appels gratuits vers la Freebox, d’un autre à 9.99 € /mois pour 5 heures d’appels et d’un forfait à 29,99 €/mois pour le tout-illimité.  A ces tarifs, on comprend que les concurrents s’inquiètent.

Après l’ADSL, la bataille promet d’être rude dans le mobile avec l’arrivée de Free Mobile. Les français devraient en être les gagnants alors que les tarifs de la téléphonie mobile étaient parmi les plus élevés d’Europe. L’année 2012 s’annonce comme le big-bang du mobile en France et chaque opérateur affûte d’ores et déjà ses armes. Voilà qui ne devrait pas déplaire aux consommateurs !

Pour plus d’infos :

Prochainement : Free Mobile prépare son arrivée sur la marché français

Publicités