Aveyron : Les élections européennes confirment l’implantation du parti présidentiel et la marginalisation des grands partis traditionnels

Avec une participation globale de 57.53% pour ce scrutin européen, le département de l’Aveyron fait une nouvelle fois bonne figure au plan national. Et on ne peut que s’en réjouir.

Nathalie Loiseau (LREM) largement en tête dans le département

Au final, sur l’ensemble du département, LREM le parti présidentiel arrive largement en tête avec 24.00% des voix avec la liste conduite par Nathalie Loiseau, avec des disparités importantes d’un bord à l’autre du département. Il s’agit du meilleur résultat enregistré en région Occitanie par le parti du président Macron.

Le RN arrive en deuxième place avec 19.09% des voix alors que les écologistes EELV réalisent un score encourageant de 12.49%. Derrière, arrivent les deux anciens grands partis, dont le LR François-Xavier Bellamy qui ne réalise que 9.70% alors que le PS Raphaël Glucksmann doit se contenter de 7.60%. Enfin, LFI de Manon Aubry obtient 7.20% des voix.

  • Aveyron : LREM 24% ;RN 19.09% ; EELV 12.49% ; LR 9.70% ; PS 7.60% ; LFI 7.20%

Comme au plan national, le parti du président Macron maintien ses positions au regard des résultats du 1er tour de la présidentielle de 2017 où il avait réalisé 25.83%. Ceci est d’autant plus surprenant compte-tenu de la crise qu’à du affronter le gouvernement d’Edouard Philippe ces derniers mois et du fait que les scrutins européens sanctionnent généralement très durement le parti présidentiel.

Pour autant, le RN progresse sensiblement notamment dans certaines zones rurales. De leur côté, comme pour la présidentielle, les vieux partis sortent totalement laminés de cette élection puisque LR avait réalisé 20.78% des voix au 1er tour de la présidentielle, contre 9.70% aujourd’hui et que le PS reste à son étiage bas. De son côté, LFI de Mélenchon se retrouve très loin de son score exceptionnel de 2017 de 19.66%, preuve qu’une partie de ses électeurs ont rejoint le RN.

Alors que les Républicains et le PS avaient dominé le département sans partage depuis des décennies, ils sont aujourd’hui en voie de marginalisation. Dans ce département globalement centriste et modéré, les aveyronnais se retrouvent finalement dans LREM, le parti du président qui y puise aujourd’hui ses plus fidèles soutiens. Il faut bien reconnaître qu’à part LREM, il ne reste pas grand chose de crédible sur l’échiquier politique local et national.

Les représentants des vieux partis ont donc quelques soucis à se faire pour l’avenir, notamment dés les prochaines élections municipales de 2020 bien que le critère principal des électeurs soit d’abord la qualité de l’équipe municipale présentée et non l’étiquette politique.

Des disparités de votes importantes entre d’une part, Rodez et le nord Aveyron et d’autre part, l’ouest et le sud Aveyron 

A Rodez, la liste LREM réalise parmi les meilleurs scores nationaux en frôlant les 30%. Avec 29.62%, la liste arrive très largement en tête, devant (c’est une surprise) EELV qui obtiennent 14.45%, suivi par le RN qui obtient à Rodez son plus bas score parmi les principales villes du département.

Les résultats dans l’agglomération ruthénoise :

  • Rodez: LREM 29.62% ; EELV 14.45% ; RN 13.76% ; PS 9.53% ; LR 9.30% ; LFI 6.31%
  • Onet-le-Château: LREM 28.34% ; RN 17.16% ; EELV 13.22% ; LR 8.32% ; PS 8.09% ; LFI 7.65%
  • Luc-La Primaube: LREM 26.95% ; RN 19.88% ; EELV 11.83% ; LR 8.55% ; PS 7.23% ; LFI 5.34%
  • Olemps: LREM 28.86% ; RN 15.93% ; EELV 12.43 : PS 8.78% ; LR 6.67% ; LFI 6.40%

Les autres résultats des principales villes du département :

  • Millau: LREM 21.09% ; RN 18.70% ; EELV 16.96% ; LR 7.64% ; PS 7.57% ; LFI 7.13%
  • Saint Affrique : LREM 20.11% ; RN 17.38% ; EELV 13.85% ; PS 11.53% ; LR 7.94% ; LFI 7.33%
  • Villefranche-de-Rouergue: LREM 24.16% ; RN 19.18% ; EELV 11.43% ; PS 9.38% ; LR 8.08% ; LFI 7.41%
  • Decazeville: RN 22.99% ; LREM 19.47% ; LFI 12.08% ; PS 8.62% ; EELV 7.92% ; PCF 7.04%
  • Espalion : LREM 26.08% ; RN 20.03% ; LR 12.40% ; EELV 11.58% ; PS 8.11% : LFI 5.41%

Ces résultats ne devraient pas manquer d’être longuement analysés par les états-majors politiques locaux en vue des prochaines échéances électorales, sachant que le scrutin européen confirme l’implantation durable du parti présidentiel mais aussi la montée en puissance des écologistes EELV.

Publicités

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :