Simone Veil : Une très grande Dame vient de s’en aller… mais son œuvre restera pour longtemps

Quelques jours après le chancelier allemand Helmut Kohl, l’Europe et la France viennent de perdre une autre personnalité d’exception de la même génération : Simone Veil.

Difficile de passer sous silence leur disparition, tellement cet homme et cette femme politique ont marqué durablement leurs pays respectifs et l’Europe de leur empreinte. Même si elle s’était retirée de la vie publique depuis de nombreuses années, pour de nombreux français, Simone Veil a été une femme politique courageuse et d’une extrême droiture, très aimée de tous.

En avril 1944 à quelques mois de la fin de la guerre, âgée de seulement 16 ans et son baccalauréat en poche, Simone Veil avec ses parents, son frère et sa sœur ont été arrêtés puis déportés. Seule elle et sa sœur survivront de cette terrible épreuve du camp d’Auschwitz-Birkenau. Malgré l’horreur des camps de la mort, profondément meurtrie, elle en revient plus forte et déterminée que jamais. Bien qu’elle ait veillé à témoigner de ce que fût la Shoah, elle le fera à son image avec discrétion, veillant à ne pas s’étendre sur cette douloureuse période de sa vie et les pires humiliations subies du seul fait de sa religion juive. Son instinct de survie ne l’a jamais quitté et la souffrance endurée lui a permis de se forger de solides convictions dans le respect d’autrui, la tolérance et le refus des idéologies.

Dés la fin de la guerre, pour éviter que les générations futures n’aient à endurer à nouveaux ces horreurs, elle milite très activement pour la réconciliation avec l’Allemagne et pour la création de l’Union européenne. Après une carrière dans la magistrature et divers cabinets ministériels, Simone Veil est appelée en 1974 par le président Valéry Giscard d’Estaing pour être sa ministre de la Santé et de la famille, poste qu’elle occupera sous trois gouvernements : Chirac et Barre de 1974 à 1979 et Balladur de 1993 à 1995.

Pour le grand public, c’est en 1974 que Simone Veil se révèle. Elle livre au Parlement sa première grande bataille politique en défendant la loi en faveur de la légalisation de l’interruption volontaire de grossesse (IVG) promise par le nouveau président de la République. La bataille parlementaire qui s’en suivra restera l’une des plus rudes de la Vème République. Face à l’aile la plus conservatrice de la droite et une immense majorité d’hommes, Simone Veil tiendra bon en faisant preuve d’une détermination inébranlable malgré les multiples attaques dont elle fera l’objet. A force de conviction et d’explications, le texte sera finalement voté grâce à l’appui d’une grande partie de la gauche et de moins de 100 députés de la majorité, principalement centristes. Elle sortira grandie par cette épreuve en dépit de débats qui laisseront des traces au sein de la société.

En 1979, Simone Veil a conduit à la victoire la liste française de la droite et du centre pour la première élection au Parlement européen. Elle a été brillamment élue par ses pairs européens, à la présidence de ce dernier. Elle était une européenne convaincue et n’a eu de cesse de militer pour le renforcement de l’Union entre les divers pays, probablement pour éviter que l’Europe n’ait à revivre les pages sombres endurées. Elle siégera plus de 13 ans au Parlement européen.

Elle sera également élue au Conseil Constitutionnel en 2007 puis à l’Académie française en 2010. Simone Veil était Grand Croix de la Légion d’honneur.

Quoi qu’il lui en ait coûté, Simone Veil aura toujours été du côté des causes justes, notamment celle de la cause des femmes, mais aussi des plus fragiles et démunis. Esprit libre s’il en est, sur un plan politique, si elle s’est toujours reconnue dans le centre-droit tout en restant très méfiante à l’égard de la politique, elle a veillé à garder ses distances avec la plupart de ses leaders. Mais son cœur et ses convictions étaient au centre-gauche où elle avait de solides amitiés dont Michel Rocard. Pendant des décennies, elle a été pour une majorité de français de tous bords, une grande femme qui surclassait le monde politique, en restant la personnalité préférée et la plus aimée.

La classe politique française et européenne, toutes tendances politiques confondues, lui a unanimement rendu hommage. En voici quelques brefs extraits :

Emmanuel Macron : « L’esprit de la nation se nourrit de vies exemplaires. La vie de Simone Veil fut de celles-ci. Elle fit honneur à la France et nous montre ce que nous savons être lorsque nous livrons les combats de la liberté et du progrès. »

Valéry Giscard d’Estaing : « Bouleversé par sa disparition, la vie de cette femme exceptionnelle reste une référence pour les plus jeunes. »

Nicolas Sarkozy : « Simone Veil reste immortelle. J’ai admiré Simone Veil et j’ai aimé Simone Veil dont l’amitié ne m’a jamais fait défaut »

Fondation Chirac : « C’est la grande dame de la République qui s’en est allée, mais son message demeure et continuera longtemps à rayonner »

Edouard Balladur : « Sa personne et son histoire font honneur à notre pays »

Jean-Luc Mélenchon : « Madame Veil appartient au meilleur de notre histoire »

Jean-Claude Junker : « Simone Veil avait su par son engagement politique contribuer à bâtir une paix durable en Europe »

Rarement en France, une femme ou un homme politique aura reçu un tel hommage. Preuve s’il en est que Madame Simone Veil a été une très grande Dame dans un monde politique largement dominé par les hommes. On peut simplement regretter qu’elle n’ait eu une plus grande place dans notre pays. Mais la politique telle qu’elle est menée en France depuis des décennies n’était manifestement pas sa tasse de thé. Dommage pour la France !

Femme hors du commun, Simone Veil restera pour longtemps un exemple pour les générations présentes et futures.

JD

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :