France : Pourquoi tant de faiblesse face à la montée de l’intégrisme musulman ?

Voici quelques jours, lors de la commémoration du 71e anniversaire de la rafle des 44 enfants juifs d’Izieu par la Gestapo, M. Hollande a affirmé que la «La barbarie n’a pas d’âge, de couleur, de limite». Ce dernier a également déclaré : «Le mal ne s’est pas arrêté aux portes de cette maison, il renaît chaque fois que des idéologies totalitaires ou des fondamentalismes religieux s’emparent des passions et des peurs », faisant référence à l’assassinat de plus de 148 étudiants d’une université du Kenya, il y a quelques jours, mais aussi à d’autres pays où l’on tue en Syrie, en Irak, au Mali et ailleurs. « Des êtres sans défense, des juifs parce que juifs, des chrétiens parce que chrétiens et des musulmans parce que musulmans. La barbarie n’a pas d’âge, de couleur, de limite; et plus que jamais l’histoire nous livre ces leçons pour le présent ».

Cette formulation paraît pour le moins simpliste et inexacte.

Rappelons tout d’abord que l’immense majorité des assassinats perpétrés pour des motifs religieux à travers le monde le sont quasi-exclusivement par des groupes radicaux musulmans qui veulent imposer leur charia par la force au reste de la planète qui ne veut surtout pas en entendre parler, et on les comprend ! Quelle personne un tant soi peu sensée voudrait revenir à la pire époque du Moyen-Âge ?

Il faut le rappeler avec force, rares sont les assassinats imputables à des intégristes religieux chrétiens ou juifs. Par contre, si des musulmans sont régulièrement assassinés, c’est principalement par des intégristes musulmans qui se livrent entre-eux une guerre totale d’extermination. Que les choses soient claires : les cibles des extrémistes musulmans sont bel et bien les chrétiens et les juifs.

Pourquoi ne pas dire la vérité et vouloir à tout prix minimiser le terrorisme musulman ? La réalité est que les intégristes musulmans ciblent systématiquement leurs victimes en raison de leur appartenance à une culture occidentale, qu’elle soit chrétienne ou juive. Aujourd’hui, à travers le monde, la montée du radicalisme musulman est à lui seul responsable d’une très large majorité des assassinats à travers le monde. La barbarie a une couleur et une identité bien connue : l’intégrisme musulman que le monde libre et démocratique doit combattre avec la plus grande fermeté.

La neutralité que certain voudraient imposer envers les religions n’a aucune raison d’être. La récente affaire dans laquelle la RAPT s’opposait à la diffusion d’une publicité pour un concert au profit des chrétiens d’Orients est purement et simplement scandaleuse et inadmissible. Comment une société d’Etat, au non d’une soi-disant « neutralité du service public » peut-elle se permettre de mettre sur un pied d’égalité les bourreaux de l’Etat islamique et les Chrétiens d’Orient martyrisés par ces derniers ? Comment une entreprise publique, peut-elle de fait encourager les pires barbares de la planète ?

Les médias dans leur immense majorité portent une lourde responsabilité en ce domaine en faisant preuve d’un laxisme coupable à l’encontre des extrémismes musulmans, en trouvant toutes sortes de prétextes pour minimiser leur responsabilité. Les français ont pu le constater lors de divers attentats récents perpétrés par ces derniers. Pourquoi passer sous silence le mobile principal de ces crimes : tuer le plus possibles de victimes innocentes de confession juive ou chrétienne ?

Même au sommet de l’Etat français, en règle générale, on ne peut que regretter l’absence de mention quant-à la religion des victimes. Récemment par exemple, le gouvernement français s’est contenté d’évoquer le fait que des intégristes musulmans avaient lâchement assassiné 21 Coptes en Libye, en évitant que préciser que les Coptes sont des chrétiens à part entière et que c’est à ce titre qu’ils ont été sauvagement assassinés. Concernant l’assassinat au Kenya de 148 étudiants par les extrémistes musulmans, la mention qu’ils étaient tous d’origine chrétienne a été purement et simplement omise alors même que les étudiants d’origine musulmane de cette même université ont été systématiquement épargnés.

Chacun le sait. Ces 148 victimes n’auraient jamais été assassinées si elles avaient été musulmanes ! Elles l’ont été par des intégristes musulmans parce qu’elles étaient d’origine chrétienne.

Au pays des droits de l’Homme, il serait temps que chacun prenne ses responsabilités et que l’on ne cède pas à une neutralité coupable qui fait la part belle aux extrémismes et autres fanatismes qui tentent de s’attaquer aux fondements même de notre liberté et de notre démocratie. La neutralité reste l’arme des faibles et fait le jeu des extrémistes qui doivent être traités comme tels et mis hors d’état de nuire dans les meilleurs délais.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :