Grand Rodez : Les élections départementales des 22 et 29 mars 2015

Le 22 mars 2015 aura lieu le 1er tour des élections cantonales en vue d’élire les 46 conseillers départementaux (deux par canton) qui siègeront dans les futurs conseils départementaux. Le deuxième tour aura lieu le 29 mars et réunira les candidats qui auront obtenu 12.50% des électeurs inscrits au 1er tour. Au total, 180 candidats briguent les suffrages des électeurs du département.

Cette élection se fera sur la base des nouveaux cantons issus du redécoupage électoral conçu par le gouvernement socialiste de Jean-Marc Ayrault voici quelques mois. Aux 46 anciens cantons avec à leur tête un conseiller général succèdent 23 cantons entièrement redécoupés et sans rapport aucun avec les précédents. Chaque nouveau canton sera doté d’un binôme (une femme et un homme), ainsi que de deux remplaçants (une femme et un homme). Au final, le nombre d’élus sera identique. Et si les cantons sont dorénavant de taille plus homogène de l’ordre de 12 000 habitants, ils n’ont généralement plus aucune cohérence et regroupent souvent d’anciens cantons ou communautés de communes n’ayant aucun point commun. Pire, des communes appartenant à la même intercommunalité se trouvent réparties sur plusieurs cantons.

Il suffit d’examiner la nouvelle carte des cantons aveyronnais pour voir les absurdités et autres incohérences territoriales qui ont aboutit à des cantons très disparates, sans la moindre homogénéité. On voit là l’absurdité d’un véritable charcutage électoral qui participe un peu plus à isoler et affaiblir les départements ruraux. L’agglomération du Grand Rodez (60 000 habitants) en est un bel exemple.

Alors que sa population lui permettait de répartir l’agglomération sur 5 cantons appartenant à la même unité urbaine du Grand Rodez, seulement 3 cantons se composent de communes ou quartiers de l’agglomération : Rodez 1 (Ouest), Rodez 2 (Centre) et Rodez-Onet, incluant principalement la ville d’Onet-le-Château. L’ensemble des autres communes de l’agglomération sont réparties entre des territoires comprenant plusieurs communes extérieures, parfois lointaines. Dans ces conditions, difficile pour les électeurs de s’y retrouver et d’être motivés pour aller voter !

Ainsi, a été créé le canton de nord Lévezou incluant : Luc-La Primaube, Sainte Radegonde, Olemps et Flavin. Non seulement le canton ne fait aucunement référence au Grand Rodez auquel il appartient, mais il comprend également une commune certes voisine mais extérieure à l’agglomération : Flavin. Peut-être cela permettra-t-il, à terme, de préparer l’entrée future de cette commune dans l’agglomération ?

C’est beaucoup plus compliqué pour d’autres communes de l’agglomération qui se trouvent éclatées et rattachées à des cantons ruraux, sans rapport aucun avec l’agglomération. Ainsi Sébazac-Concourés se retrouve sur le canton du Causse-Comtal avec Bozouls, Agen d’Aveyron, Gabriac, La Loubière, Montrozier et Rodelle. De son côté, la commune urbaine de Druelle est rattachée au canton rural du Vallon avec Balsac, Clairvaux d’Aveyron, Marcillac-Vallon, Mouret, Muret-le-Château, Nauviale, Pruines, Saint Christophe-Vallon, Salles-la-Source et Valady.

Enfin, les communes de Baraqueville, Camboulazet et Manhac qui avaient rejoint l’agglomération au 1er janvier 2014, intègrent dorénavant le canton du Céor-Ségala qu’elles venaient de quitter. Encore s’agit-il là d’un moindre mal puisque ces mêmes communes de l’agglomération ont décidé de quitter le Grand Rodez au 1er janvier 2016. De fait, ce canton sera à nouveau homogène et cohérent au prix d’un départ de l’agglomération ; ce qui est probablement salutaire pour ces communes mais lourdement préjudiciable au développement de l’agglomération du Grand Rodez.

Les binômes en lice sur les cantons liés à l’agglomération du Grand Rodez :

Rodez 1 : Isabelle Sudre & Jean-François Théron (L’Aveyron en marche – UMP-UDI) ; Muriel Combettes & Daniel Rozoy (PRG) ; Sarah Vidal & Arnaud Combet (PS) ; Muriel Abriac & Bernard Debrecq (FN) ; Cécile Dibon-Courtin & Medhi Smaine (Divers droite) Anne Minier & Michel Puech (Front de Gauche).

Rodez 2 : Evelyne Frayssinet & Bernard Saules, conseiller sortant (L’Aveyron en marche – UMP) ; Martine Bezombes & Serge Bories (PS) ; Béatrice Charron & Guillaume Halb (Front de Gauche)

Rodez-Onet : Valérie Abadie-Roques & Jean-Philippe Abinal (L’Aveyron en marche – Divers droite) ; Sylvie Foulquier-Kabiti & Jean-Louis Roussel, conseiller sortant (Front de Gauche) ; Nathalie Separt-Mazenq & Bruno Gare (Divers gauche) ; Sophie Leroy & Boris Cortijos (Divers gauche) ; Charlotte Carcenac & Fabien Lombard (Divers droite) ; Isabelle Courtial & Jean-Luc Paulat (PS)

Nord Lévezou : Dominique Gombert & Jean-Philippe Sadoul (L’Aveyron en marche – UDI) ; Valérie Tavernier & Sébastien Vervialle (Front de Gauche)

Causse-Comtal : Magali Bessaou & Jean-Luc Calmelly (L’Aveyron en marche – Divers droite) ; Florence Cayla & Christophe Mery (PRG) ; Cathy Massol & Grégory Poczemin (Divers gauche)

Vallon : Laure Soulié-Deltell & Bernard Cayzac (L’Aveyron en marche – Divers droite) ; Anne-Gaben-Toutant (conseillère sortante PS) & Stéphane Mazars (PRG) ; Chantal Desmarets & Denis Mathieu (Front national) ; Fatiha Salvayre & Georges Andrieux (Divers gauche)

Céor-Ségala : Nicole Fouillade et Jacques Barbezange (L’Aveyron en marche – UDI) ; Anne Blanc et Jean-Marie Pialat (PRG) ; Renée Heroin & Claude Ratel (Front national) ; Nadine Bochaton & Matthieu Lamazière (Front de gauche)

Jean-Claude Luche, président du Conseil général sortant (UDI) est pour ce qui le concerne candidat sur le canton de Lot de Palanges (St Geniez d’Olt/Laissac), soutient la candidature d’un binôme dans chaque canton sous la dénomination « L’Aveyron en marche ».

Reste à espérer que les électeurs, pour le moins déconcertés par ce redécoupage électoral absurde, sauront se mobiliser pour leur département, à défaut de le faire pour leur nouveau canton. Deux inconnues : le taux de participation et le score du Front national. Dans un contexte politique national pour le moins difficile, ces élections constitueront à n’en pas douter un véritable test pour le gouvernement et plus encore pour les candidats aux prochaines élections régionales prévues en fin d’année.

Plus d’infos :

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :