La France et le monde libre en guerre contre le radicalisme islamique à travers le monde. Il y a urgence !

Après les attentats lâches et barbares de groupes radicaux islamistes contre des journalistes, des policiers et la communauté juive, en France et en Europe, plus de 4 millions de personnes sont descendues dans la rue le 11 janvier pour dire non au terrorisme islamique et exiger des pouvoirs publics qu’ils prennent enfin des mesures énergiques pour mettre hors d’état de nuire ces groupuscules qui prêchent la haine du monde libre au nom de principes religieux fallacieux et dépravés.

Non les français et le monde libre n’ont aucunement peur. La liberté et la démocratie seront toujours supérieures aux pires forces du mal. Ce ne sont pas quelques forces islamiques venues des profondeurs de l’obscurantisme qui réussiront à imposer leur loi scélérate.

Contrairement à ce qu’ils affirment, la Coran n’interdit pas les représentations de Mahomet. D’ailleurs, il existe depuis longtemps de nombreuses représentations de ce dernier. Pour ces qui est des caricatures, dans notre monde libre et démocratique, celles-ci sont permises et font partie de la liberté de la presse. A noter que la plupart des religions, y compris la religion catholique, sont régulièrement caricaturées par Charlie Hebdo dans un pays qui reste pourtant au cœur de la chrétienté, sans qu’aucun groupe religieux catholique n’ait eu l’idée de les assassiner. Le seul moyen civilisé et légal de contester ces caricatures est le recours aux tribunaux. Toute autre action relève de la bêtise humaine.

Peut-il exister une notion de blasphème pour des croyants ? On peut en douter. Ce qui est sûr, quiconque est dérangé par les propos d’une certaine presse, peut tout simplement l’ignorer et faire comme si elle n’existait pas. Après tout, personne n’oblige quelqu’un de lire Charlie Hebdo ! Rappelons au passage qu’à la veille de l’attentat terroriste, le journal n’avait que quelques milliers de lecteurs et abonnés et qu’il était en grande difficulté financière. Autant dire que son influence était extrêmement réduite. Du fait de cet attentat terroriste, les abonnés et les dons affluent de toute part et le dernier numéro vient d’être tiré à plus de 7 millions d’exemplaires. Un record jamais égalé dans la presse française. Quoi que l’on pense du journal et de ses caricatures, le lâche assassinat de ses journalistes n’aura pas atteint le but recherché par les terroristes islamiques (ce qui est rassurant), bien au contraire. Les démocrates ne peuvent que s’en féliciter.

Notons au passage que la quasi-totalité des groupes terroristes mondiaux qui sont aujourd’hui les seuls à perpétrer le massacre aveugle d’innocents à grande échelle se revendiquent de l’islam et uniquement de cette religion. D’où l’impérieuse nécessité pour les représentants de l’islam en France et dans le monde de condamner fermement et avec détermination ces criminels qui travestissent la religion à des fins funestes.

Les groupuscules radiaux islamiques doivent savoir qu’ils n’imposeront jamais leur vision passéiste et dictatoriale aux pays occidentaux. Comme l’ont montré les français et les européens, quiconque s’attaque aux valeurs fondamentales de nos démocraties, à commencer par la liberté, devra faire face à une guerre totale sans limite. Notre liberté n’a pas de prix et nous combattrons toujours les forces de l’obscurantisme d’où qu’elles viennent. Même pas peur !

Au XXIème siècle, le monde libre ne peut accepter, qu’au non de principes religieux erronés et fallacieux, quelques radicaux musulmans tentent de projeter leurs interdictions sur nos vieilles démocraties laïques. Non, ni la loi islamique, ni la charia, n’ont leur place dans nos pays développés. Aucun précepte religieux ne saurait s’imposer à la France qui est et restera à jamais un pays laïc, même si nous restons un pays empreint de tradition judéo-chrétienne où les juifs ont depuis fort longtemps une place privilégiée, comme l’a fort justement dit le Premier ministre, Manuel Valls. Ils sont ici chez eux et le pays doit les protéger.

Aujourd’hui, la France et l’Occident n’ont d’autre choix que d’entrer en guerre contre ces groupuscules radicaux qui détournent la nature même de l’islam pour justifier les pires actes de barbarie. Cette guerre contre le radicalisme islamique doit être totale et menée sans faiblesse aucune, jusqu’à l’éradication complète de ces criminels à travers le monde. La sécurité du monde libre doit être redéfinie et mobiliser l’ensemble des moyens les plus modernes pour mettre fin à ces pratiques terroristes d’aujourd’hui.

L’islamisme radical qui se sert de la religion, constitue un réel danger pour le monde musulman qui doit impérativement et clairement prendre ses distances avec ces groupes extrémistes qui n’ont rien à voir avec les fondements même de cette religion par nature tolérante. Outre les chrétiens et les juifs qui sont leurs ennemis obsessionnels, n’oublions pas que le terrorisme islamique tue des milliers de musulmans innocents à travers le monde.

Comment ne pas regretter l’absence de véritable démocratie dans les pays arabo-musulmans. Au mieux, ces pays sont des dictatures où la liberté d’expression n’existe pas, où la presse n’est pas libre et où toute forme d’opposition est interdite et condamne à l’emprisonnement. Au pire, ce sont encore des royaumes qui fonctionnent comme à l’époque féodale et où l’on n’hésite pas à emprisonner ceux qui critiquent le régime, à infliger des sentences d’un autre âge telles les coups de fouets, la lapidation et la mort la plus atroce. Tout cela pour rien, simplement au nom de principes religieux d’un autre âge. Un monde rétrograde qui ne parvient pas à entrer dans le monde moderne. C’est cet écart considérable d’éducation et de culture qui est aujourd’hui aux sources même du terrorisme islamique.

La naïveté et la faiblesse des pays libres à l’encontre du monde musulman ces dernières années ont contribué à renforcer le radicalisme de nombreux groupes islamiques qui agissent souvent de concert, au Moyen-Orient, en Asie et en Afrique. La seule arme efficace contre la peur et la haine, c’est l’action ferme et durable contre ces groupuscules terroristes. Il va aussi falloir redoubler d’efficacité en menant des actions d’éducation envers les enfants dés le plus jeune âge, mais aussi dans les écoles de la République où de trop nombreux jeunes manipulés ont refusé la minute de silence. Ce qui montre la défaillance de notre système et l’importance du travail d’éducation (de rééducation) à opérer. Probablement faudra-t-il aussi envisager l’instauration d’un service actif civil ou militaire, même de courte durée, afin d’inculquer aux plus jeunes les valeurs qui sont les nôtres et éviter ainsi toute manipulation des plus fragiles.

Fort de l’appui de nombreux français, le gouvernement doit maintenant passer à l’action au plus vite, avec grande fermeté et sans faiblesse aucune en donnant de vrais moyens aux forces de sécurité, mais aussi à la justice, pour leur permettre de traquer et anéantir ces groupuscules partout dans le monde. Unie et déterminée, la France vaincra mais le combat sera long…

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :