France : L’absurde résolution de l’Assemblée nationale en faveur de la reconnaissance de la Palestine

Ce mardi 02 décembre 2014 ne restera probablement pas dans les annales de l’Assemblée nationale. Sur proposition du parti socialiste et de la plupart des formations politiques de gauche qui se sont livrées à une surenchère sans précédent, par 339 voix, une résolution demandant au gouvernement français de reconnaître l’Etat palestinien a été adoptée !

Cette résolution est d’autant plus absurde que la France n’a hélas plus aucun poids politique dans les négociations au Proche-Orient. Au contraire, ce faisant, elle attise un peu plus le conflit en prenant directement partie pour les palestiniens. Rappelons qu’une partie importante des palestiniens est représentée par le Hamas, une organisation terroriste qui ne reconnaît pas l’existence d’Israël, par ailleurs financièrement et militairement soutenue par les pires organisations terroristes islamistes bien connues qu’il est inutile de citer ici.

Bien que purement symbolique, par cette résolution, la France perd un peu plus la crédibilité qui lui restait encore en politique internationale. Espérons que la diplomatie française saura atténuer les effets désastreux de cette résolution en se refusant à toute reconnaissance de la Palestine en l’état actuel des choses.

Rappelons que l’Etat d’Israël est le seul Etat démocratiquement élu du Proche et Moyen-Orient et que sa sécurité est directement menacée par des groupes terroristes islamistes, au premier rang desquels le Hamas. De fait, reconnaître la Palestine aujourd’hui, c’est aussi reconnaître les terroristes du Hamas. Ce qui est purement et simplement inacceptable.

Ceci devrait amener les députés de gauche à un peu plus de retenue et de modération dans leur soutien aux forces terroristes islamistes qui mettent directement en cause la sécurité de l’Etat d’Israël mais aussi du monde libre en général. En ce sens, ce vote des députés de gauche français est d’autant plus critiquable, pour ne pas dire indigne.

L’Etat d’Israël a réagi, en regrettant un vote qui « allait éloigner les possibilités d’arriver à un accord de paix ».  Dans un communiqué, l’ambassade d’Israël en France a déploré que ce vote « envoie un message erroné aux leaders et aux peuples de la région ». Enfin pour Rony Brauman, ancien président de Médecins Sans Frontière : « L’initiative des députés français ne correspond malheureusement plus à la réalité du terrain… car il n’y a plus aujourd’hui d’espace viable pour un tel Etat. »

A droite, l’UMP s’est mobilisée contre ce texte. Pour la droite, ce vote risque de fragiliser un peu plus le processus de paix, au moment où il est dans l’impasse. Cette résolution ne peut en effet que radicaliser un peu plus la position du gouvernement israélien qui doit face aux extrémistes religieux. Les actuelles tensions au sein du gouvernement israélien viennent d’ailleurs de conduire le Premier ministre Benyamin Netanyahu à annoncer aujourd’hui la dissolution anticipée de la Knesset et l’organisation d’élections législatives anticipées.

Cette résolution de l’Assemblée nationale est intervenue dans un climat politique très tendu en France, au sein de la gauche. Bien que symbolique car sans réelle portée, la résolution vise avant tout à tenter de resserrer les rangs à gauche qui se retrouve, pour la première fois depuis des mois, unie sur ce texte. A quelques mois des élections départementales, ne nous voilons pas la face : elle n’a d’autre but de s’attirer les sympathies de la communauté musulmane dans les banlieues. Ce n’est probablement pas un hasard si Mme Elisabeth Guigou, députée de la Seine-Saint Denis, est à l’origine de ce texte.

Ce vote est d’autant plus regrettable qu’il arrive au moment où la France traverse l’une des plus graves crises politiques, économiques et sociales de son histoire alors que le parti socialiste dispose de l’ensemble des pouvoirs au plan national et des régions. Plutôt que de gesticuler sur des dossiers qui ne relèvent pas de la compétence de l’Assemblée nationale, les députés socialistes seraient mieux inspirés de débattre des réformes de structures à mettre en œuvre pour sauver le pays de la faillite qui le menace du fait de l’incompétence de ses élus.

Ce vote, hors du temps, des députés socialistes démontre qu’ils sont à côté de la plaque et se moquent totalement de l’avenir de la France et de la situation des français. La seule chose qui semble les intéresser, c’est de rester au pouvoir le plus longtemps et de se faire réélire à tout prix. Ce n’est certainement pas ainsi que la France va s’en sortir et régler les importants problèmes qui sont les siens : chômage, manque de compétitivité, explosion des déficits, des impôts et de la dette…

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :