France : dans l’affaire Alstom, le gouvernement français s’est ridiculisé face au géant américain General Electric (2)

General Electric l’emporte finalement face à Hollande et au gouvernement qui capitulent

Aux yeux de tous, la solution proposée par GE paraissait la meilleure pour les deux parties, à la fois la plus cohérente et crédible pour préserver l’activité « énergie » en France ainsi que l’ensemble des emplois qui lui sont liés, tout en permettant le développement de l’activité « transport ». GE a eu l’intelligence de négocier directement avec Alstom, tout en veillant à ne pas trop froisser le gouvernement français sur un dossier où il s’était fortement impliqué. Au final, GE va pouvoir renforcer sa présence dans notre pays dans des secteurs stratégiques tout en conservant certains centres de décisions et de direction locaux, au sein d’une entreprise française à part entière et qui pèsera de plus en plus lourd dans l’économie nationale. Qui peut affirmer que la France est perdante dans cette opération ?

Dans cette affaire, le président de la République et le gouvernement se sont ridiculisés en laissant aujourd’hui carte blanche au géant américain qui n’en demandait probablement pas tant. Tout de raffuts médiatique pour rien, sinon pour compliquer les négociations entreprises par Alstom. A un moment où les finances de la France sont exsangues, le comble du ridicule c’est que l’Etat français a finalement pris une participation de 20% dans le capital d’Alstom en rachetant la part d’une entreprises privée, le groupe Bouygues, pour prés de 2 milliards d’euros. A quoi peut bien servir une participation minoritaire dans une entreprise performante et qui présente une situation financière saine ?

Hollande et son gouvernement mieux inspirés de réformer le pays et rendre nos entreprises plus compétitives

Encore une bataille d’arrière garde qui a fait pschitt en quelques semaines et qui discrédite un peu plus le gouvernement français, incapable d’engager les réformes qui s’imposent et réduire l’explosion des dépenses publiques.

Le véritable problème de la France, et plus particulièrement depuis le retour des socialistes au pouvoir, c’est le manque de compétitivité de l’économie et des entreprises. Compte tenu des handicaps actuels, au train ou vont les choses, certains fleurons français risquent de tomber dans l’escarcelle d’entreprises étrangères, à moins que ce ne soit les entreprises françaises qui fuient pour s’installer à l’étranger. Ces dernières années, la France a ainsi vu plusieurs groupes passer sous contrôle étranger sans que personne ne s’inquiète comme le rachat de Lafarge, l’un des leaders mondiaux du ciment par le suisse Holcim dont le siège social sera transféré à Zurich.

Plutôt que de gesticuler dans des domaines qui ne relèvent pas de sa compétence, comme les fusions-acquisitions ou autres restructurations, l’Etat serait mieux inspiré de mettre en œuvre une politique qui rende les entreprises et l’économie française compétitive et attractive (impôts et taxes moins confiscatoires, simplification de la fiscalité et des lois sociales, plus grande souplesse dans les contrats de travail, stabilité des lois et réglementations…). C’est à ce prix que les entreprises étrangères réinvestiront à nouveau massivement en France et que nos jeunes entrepreneurs resteront au pays plutôt que de migrer vers des cieux plus favorables ?

C’est aussi le meilleur moyen de soutenir l’emploi localisé en France et, par voie de conséquence, la consommation et la croissance qui fait tant défaut à notre pays, plutôt que de distribuer des aides diverses à l’emploi et à la réinsertion en pure perte. Le gouvernement socialiste aura-t-il le courage de se recentrer sur ses missions et faire les choix qui permettront enfin de retrouver durablement les chemins de la croissance et de l’emploi ?

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :