Elections européennes 2014 : La seule alternative pour la France est une Europe forte

Dimanche 25 mai, comme la plupart des pays de l’Union européenne, la France va devoir élire 74 députés au Parlement européen. Les élections européennes de 2014 offrent aux citoyens européens l’occasion de désigner directement, au suffrage universel direct, les représentants qui agiront en leur nom pendant 5 ans.

Pour la première fois, le président de la Commission européenne sera désigné au sein du groupe politique majoritaire issu de ces élections. Les électeurs européens peuvent influencer la composition politique du Parlement européen, appelé à intervenir dans le cadre de la procédure législative, sur les principales orientations et décisions de l’Union européenne.

La poursuite d’une construction européenne plus démocratique, plus intégrée et proche des citoyens passe par le renforcement du rôle du Parlement européen, la seule institution à être élue au suffrage universel direct, qui est la véritable instance de contrôle de la Commission européenne.

Cette élection revêt une importance majeure pour l’avenir de la France.

Pays fondateur de l’Union européenne et véritable moteur de la construction européenne, la France a toujours été un maillon essentiel. Si la France est aujourd’hui ce qu’elle est, c’est d’abord à l’Union européenne qu’elle le doit. Sans elle, la France serait restée une nation mineure. Les problèmes qu’elle rencontre aujourd’hui ne doivent hélas rien à l’Europe. A l’abri de cette dernière, la France a longtemps renoncé aux réformes courageuses engagées par les autres pays pour assainir les finances publiques et s’adapter à la mondialisation au cours de ces dernières décennies.

La France s’est montrée cigale, se refusant à se moderniser et engager les réformes de structures devenues indispensables. Sans la protection de l’Union européenne, la France serait aujourd’hui inexistante au plan mondial et les français les plus modestes seraient livrés aux pires difficultés et pour très longtemps. Comme les autres pays membres, la France doit aujourd’hui conduire une politique de convergence économique et budgétaire afin de s’adapter et retrouver ainsi les voies de la croissance, de l’emploi et de la richesse.

Même si aujourd’hui le gouvernement socialiste en place ne paraît pas à la hauteur des enjeux et est absent de la construction européenne ; ce n’est pas la faute de l’Europe. Il ne dépend que de la volonté de notre pays de retrouver une place de leader en Europe.

La France a tout à gagner au sein de l’Union et, au contraire, tout à perdre à renoncer à son avenir européen serait un suicide collectif lourd de conséquences pour l’ensemble des français.

L’élection des députés au Parlement européen est essentielle pour l’avenir de la France et de l’Europe. Voter pour les formations politiques qui soutiennent la construction européenne, c’est renforcer le rôle de contrôle du Parlement et favoriser la construction d’une Europe plus forte, plus solidaire et plus démocratique dont nous avons besoin.

Le 25 mai prochain, je vote pour plus d’Europe car l’Europe est l’avenir de la France.

Plus d’infos :

Publicités

One Response to Elections européennes 2014 : La seule alternative pour la France est une Europe forte

  1. Bel article : je partage entièrement ce point de vue.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :