Rodez : Lettre ouverte aux contribuables ruthénois

Chers contribuables ruthénois,  collègues d’infortune et amis de la vérité

Impressionné et déçu par la crédulité des contribuables face aux mensonges répétés du maire sortant, j’ai décidé de vous donner la clé de la vérité. Seule condition: il faut pouvoir accéder à internet. Si ça n’est pas le cas, il vous suffit de trouver dans votre entourage quelqu’un qui le fasse pour vous.

Suivez pas à pas la démarche suivante (rapide et simple) :

Sur Google entrez « dgcl » (Direction générale des collectivités locales)

Choisissez le site : Le portail de l’Etat au service des collectivités…

A droite de l’écran dans la liste des collectivités choisissez « communes et groupements »,  » Aveyron »,

Parmi les lettres de l’alphabet, tapez R (pour Rodez)

Choisissez  » Rodez (budget principal seul)

S’affiche un tableau qui donne l’historique depuis 2000

Tapez 2008 et à droite du tableau sur « fiche détaillée »

S’ouvre alors un tableau dans lequel vous repérez  le titre « éléments de fiscalité » (colonne centrale)

A la ligne « taxe d’habitation » vous pouvez lire (à gauche) le chiffre 219 qui est en 2008 la taxe moyenne d’habitation par habitant.

Même opération en 2009,  vous trouvez le chiffre de 234 €

L’augmentation de la taxe moyenne par habitant est + 6.85%, en une seule année.

Cette augmentation de la part communale de la taxe d’habitation est corroborée par l’avis d’imposition de l’année 2009 et fait apparaître une augmentation de même ampleur. 

Cette année là, la revalorisation des bases votée par le Parlement, comme le rappelle M. Teyssèdre pour tenter de se dédouaner, a été de 1.5%. Reste donc une augmentation de + 5.35% pour l’année 2009, due à une décision du Conseil municipal de Rodez du 29 septembre 2008.  Cette délibération n’a évidemment  bénéficié d’aucune publicité. C’est l’effet de la fameuse diminution de l’abattement  général à la base (pratiqué depuis plus de vingt ans), qui est seul à l’origine de cette augmentation.  Ainsi s’explique l’augmentation de 15% de la cotisation de taxe d’habitation sur la durée du mandat.

Dans son document de campagne pour l’élection de mars 2014, M. Teyssèdre promet de baisser le taux de la même taxe d’habitation de 2% par an, et parallèlement, de ramener l’abattement général à la base de 10% à 0% dés 2015. Ce qui engendrera mécaniquement une nouvelle hausse de la cotisation de taxe d’habitation de l’ordre de 8% dés 2015 et de plus de 25% sur cinq ans. Voilà ce qui attend les contribuables ruthénois en cas de réélection de l’actuel maire de Rodez.

Je vous prie d’agréer chers contribuables amis de la vérité, l’assurance de mes sentiments affligés mais néanmoins dévoués.

Libre expression de RodezNews

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :