Rodez : « Les diaboliques de R… » le livre d’Hugues Robert sur un certain ruthénois…

La nouvelle d’Hugues Robert,  » Les Diaboliques de R… »mérite d’être achetée et lus par le plus grand nombres de ruthénois. Plus que d’une simple  Nouvelle Fiction il s’agit d’un roman à énigme dont les personnages portent des pseudonymes faciles à déchiffrer quand on connait un tant soit peu la vie ruthénoise en général et celle de la mairie et de ses hôtes en particulier. Un certain Narcisse Z. maire de Rubis-sur-Ongle, ressemble trop au premier magistrat  de R… pour qu’aucun doute ne plane sur son identification.

L’auteur nous raconte l’enquête de Jean Plaie Mobile, journaliste de formation qui cherche à décrypter une fable qu’une certaine Jeanne de la Foutaise a publié sur un site internet. On comprend très vite que la motivation de l’auteur n’est autre que la recherche d’une vérité sur laquelle la presse locale, par connivence coupable ou par crainte des représailles, a longtemps choisi de se taire. Il s’agit vous l’avez deviné de la plainte pour harcèlement sexuel déposée contre Christian Teyssèdre maire de Rodez, par une jeune femme employée à la mairie.

Face au mutisme de la plupart de ses collègues journalistes,  le premier réflexe est de saluer le courage d’Hugues Robert. Il est somme toute rassurant pour la démocratie locale qu’un professionnel ose prendre sa plume pour dire simplement les vérités cachées par le pouvoir en place. Quand celui ci devient assez puissant pour manipuler l’opinion en contrôlant l’information à son seul avantage,  c’est en effet le fonctionnement démocratique qui se trouve aboli. Il est étonnant qu’on reproche avec véhémence l’intoxication pratiquée par les régimes totalitaires et que dans le même temps on subisse sans rien dire des situations locales fondées sur un principe identique.

Au fond, dans les deux cas l’ignorance du peuple n’est que le corollaire du mutisme d’une presse contrôlée par le pouvoir. Ce n’est pas le moindre mérite d’Hugues Robert que de briser le complot du silence. Chemin faisant dans les rues et les bistrots de la ville il nous fait découvrir la véritable nature d’un personnage auquel, si l’on en croit les sondages, une majorité d’électeurs serait prête à accorder ses suffrages.

Si « Les diaboliques de R… » contribue à ouvrir les yeux des ruthénois, l’auteur aura  le double mérite de rétablir la vérité et de servir la démocratie.

Libre expression de RodezNews

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :