Rodez : une étrange séance du conseil municipal transformée en mascarade à des fins de propagande électorale (1)

Ce vendredi 24 janvier 2014 se tenait à Rodez un Conseil municipal consacré au débat d’orientation budgétaire pour l’année 2014. Un prochain conseil municipal devrait être consacré au vote du budget primitif 2014.

Rappelons qu’en décembre dernier, le même conseil municipal avait adopté le principe d’un report après les élections municipales du vote du budget 2014. Finalement, le maire sortant s’est ravisé à l’idée que ses opposants puissent exploiter ce report inhabituel comme une opération de camouflage de la dégradation des finances locales. Plus probablement a-t-il vu là une nouvelle occasion de faire campagne et de défendre son bilan qu’il sait pertinemment peu glorieux.

Ce qui devait être un débat et donc un échange sur les grandes orientations de l’année 2014, n’a hélas constitué qu’une vaste mascarade.

On y a beaucoup parlé de politique nationale jusqu’à critiquer les présidents Jacques Chirac et Nicolas Sarkozy qui auraient laissé filer la dette et seraient responsables de la mauvaise situation des finances publiques de la France. Le problème avec les socialistes français, c’est que ce n’est jamais de leur faute, mais celle de la « méchante droite » ! Explication des plus militantes, mais bien éloignée de la réalité alors que nous avons  aujourd’hui avec François Hollande le plus mauvais président que la France ait connu mais aussi le plus nul et incapable, même s’il paraît fort habile à s’esquiver en douce de l’Elysée pour quelques escapades gourmandes en scooter ! Est-ce là un moyen efficace de s’attaquer aux graves problèmes de ce pays ?

Hélas, les élus socialistes ruthénois ne sont guère plus brillants !

Autosatisfaction, autopromotion et enfumage à tous les étages

Le débat d’orientation budgétaire 2014 (c’était le sujet) s’est poursuivi par un véritable bilan de la majorité municipale en utilisant tous les artifices possibles pour parvenir à l’enjoliver et ce, sans le moindre scrupule. A entendre les élus socialistes de Rodez, depuis 2008, et en dépit des dotations à la baisse de l’Etat, la situation financière de la ville est excellente, l’épargne de gestion au mieux et l’épargne nette maintenue….  Un vrai miracle qui n’engage que les naïfs. S’il n’est pas contestable que certaines choses ont été faites, au demeurant fort dispendieuses et parfois aussi inutiles que de mauvais goût, pas sûr que les ruthénois partagent cette vision pour le moins idyllique et trompeuse.

Mieux encore, alors que nous sommes en pleine campagne électorale, l’adjoint aux finances et le maire socialiste n’ont pas hésité à profiter du conseil municipal pour contester les déclarations d’un candidat à mairie de Rodez, qui affirme depuis plusieurs mois que depuis 2008, la dette de Rodez a augmenté de plus de 50% (à 30 millions d’euros) et la taxe d’habitation de 15%. Là aussi, les élus socialistes sont partis dans des explications alambiquées que laborieuses pour tenter d’affirmer le contraire. Pour nos socialistes ruthénois, la dette n’aurait quasiment pas augmenté en 6 ans et la taxe d’habitation aurait tout simplement baissé. A ce stade, point n’est besoin d’être un grand financier pour renifler l’arnaque ! Une de plus…

En effet, pour les ruthénois qui ont reçu leur avis de taxe d’habitation depuis 2009, la manipulation de M. Teyssèdre saute aux yeux. Pour ce qui est de la dette, il suffit de lire les documents de synthèse remis aux élus municipaux pour constater que la dette globale (budget principal + budgets annexes) au 31/12/2013 s’établit à 32 426 M€, soit +56% par rapport à 2007.

Pour seul débat d’orientation budgétaire pour 2014, les élus socialistes se sont contentés de citer quelques chiffres concernant l’année 2013 sans pour autant indiquer quelles pourraient être précisément les orientations pour 2014. A l’issue de la séance, le mystère est total. On n’en saura pas plus… sur le budget 2014. On peut donc s’attendre au pire lors de la prochaine séance.

Au final, cette réunion du conseil municipal n’a été qu’une vaste mascarade organisée par la majorité socialiste pour promouvoir son piètre bilan.

Les vérités qui dérangent le candidat Christian Teyssèdre

Concernant la dette, nul ne peut contester, ni son augmentation, ni son importance. Il suffit de comparer l’encours de celle-ci figurant au compte administratif de 2007 (dernière année de gestion de l’équipe précédente). La dette globale (budget principal et budgets annexes) s’élevait à 20 600 M€ alors que celle figurant au budget prévisionnel au 01/01/2014 telle que communiquée aux élus s’établit à 32 426 M€ (26 426 M€ pour le budget principal et 6 000 M€ pour le budget annexe « parcs de stationnements. Soit une augmentation de 12 000 M€, soit +56% en un seul mandat. Un bien piètre record que M. Teyssèdre ne veut pas assumer.

Pour la taxe d’habitation, si la municipalité socialiste a effectivement baissé le taux d’imposition de 1% par an entre 2008 et 2012, elle a surtout augmenté la valeur locative imposable en abaissant l’abattement général à la base de 5% par an à partir de 2009. Cet abattement concernant 100% foyers, et bien que l’abattement en faveur des foyers de 1 à 2 enfants ait été augmenté de 5% (11% des foyers), au final, cela s’est traduit par une hausse de la cotisation de taxe d’habitation de l’ordre 3% par an pour une bonne partie des contribuables (les autres étant soit exonérés, soit plafonnés). Au final, cette « manipulation » des abattements s’est traduite par une augmentation de la cotisation de taxe d’habitation de l’ordre de 15% entre 2009 et 2013. Les avis d’imposition en témoignent, notamment pour l’année 2009.

La réalité de cette augmentation n’a pas échappé aux ruthénois et contredit magistralement M. Teyssèdre qui persiste à nier cette évidence dont il n’ignore pourtant rien. Les électeurs n’auront aucune difficulté à démasquer le véritable menteur qui n’est pas à une manipulation prés.

 

A suivre : La neutralité qui s’impose en période préélectorale bafouée par les élus socialistes ruthénois

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :