Grand Rodez : la révolution tranquille de l’intercommunalité par Marc Censi

Dans un ouvrage paru fin 2012, Marc Censi, ancien maire de Rodez et président de la communauté d’agglomération du Grand Rodez de 1983 à 2008, revient sur les 25 années passées à leur tête et qui ont permis à Rodez et son agglomération de connaître une très forte expansion jusqu’à aujourd’hui. Egalement président de la région Midi-Pyrénées de 1988 à 1998, Marc Censi a consacré l’essentiel de sa vie à défendre et promouvoir les intercommunalités, avec cette vision et obsession permanente de préparer l’avenir.

Son titre : « Rodez, la révolution tranquille de l’intercommunalité » est à lui seul tout un programme et consacre une action sans relâche au service des collectivités territoriales et de l’intercommunalité dont il a été l’un des pères fondateurs au niveau national. Il fonda et présida d’ailleurs l’assemblée des communautés de France (ADCF) jusqu’en 2008, aujourd’hui présidée par Daniel Delaveau, président de la communauté d’agglomération de Rennes-Métropole.

Rodez fût l’une des premières collectivités françaises à adhérer  à une intercommunalité. C’était en 1964 avec la création du district du Grand Rodez, qui devait devenir en décembre 1999, la communauté d’agglomération du Grand Rodez.

Si l’essentiel de son ouvrage est consacré à rappeler les longues étapes qui ont conduit à l’intercommunalité puis à la création des communautés d’agglomération d’aujourd’hui, il revient brièvement, avec la discrétion qui le caractérise, sur les quelques éléments de sa vie et le cheminement qui a été le sien jusqu’à son engagement au service de la collectivité.

Marc Censi revient longuement et passionnément sur l’aventure de l’intercommunalité au fil des décennies, notamment au sein de l’association des communautés de France qui aura été un outil puissant lui ayant permis de peser sur les grandes décisions en ce domaine. Pour autant, ce long combat lui laisse un petit goût amer, regrettant que l’intercommunalité ait été globalement ignorée durant prés de  vingt ans, à la fois par les élus et le législateur. Selon lui : « Trop de règlements ont rigidifié le système et lui ont enlevé de sa liberté ».

Le livre aborde longuement l’évolution de l’agglomération ruthénoise et les grands dossiers d’hier et d’aujourd’hui : la planification urbaine, la charte intercommunale, les deux contrats d’agglomération et les enjeux du futur contrat d’agglomération, le développement économique et notamment l’industrie touristique avec le musée Soulages, le schéma de circulation et des transports urbains au sein de l’agglomération et bien sûr la mise à 2 x 2 voies de la RN88 et le grand contournement de Rodez.

Des sujets que l’agglomération du Grand Rodez a permis d’ébaucher mais qui doivent aujourd’hui être concrétisés par les élus actuels. Ce qui est loin d’être acquit au vu des problèmes de gouvernance  de l’agglomération du Grand Rodez qui n’a plus de ligne directrice et dont les élus tendent à tirer la couverture au profit de leur commune, plutôt que d’œuvrer à de véritables projets d’intérêts communautaires qui préparent l’avenir. C’est le propre constat d’un certain nombre de délégués actuels de l’agglomération.

Même s’il a la pudeur de ne rien laisser paraître, nul doute que Marc Censi qui n’a eu de cesse d’œuvrer pour la construction d’une véritable communauté d’intérêts au sein de l’agglomération du Grand Rodez, doit aujourd’hui s’inquiéter des dérives de l’agglomération qui n’a plus de véritable projet structurant et qui tend à se transformer en un simple guichet permettant l’attribution de subventions pour de simples projets communaux. L’opposé de ce que doit être une communauté d’agglomération.

Un livre passionnant, même si un brin technique, qui rappelle le rôle essentiel de la communauté d’agglomération du Grand Rodez dans le développement présent et futur du Grand Rodez. Espérons que les élus de l’agglomération seront à la hauteur des enjeux et des légitimes ambitions du Grand Rodez et reviendront au plus vite à l’esprit de la communauté d’agglomération.

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :