France : le groupe PSA bouc émissaire du gouvernement socialiste qui s’avère incapable à faire face à la crise qui frappe le pays (1)

Lors de son intervention télévisée le 14 juillet dernier, François Hollande, à la surprise générale, s’était dit scandalisé par la décision du groupe automobile PSA de procéder à 8 000 licenciements et à la fermeture de l’usine d’Aulnay-sous-Bois pour faire face à l’importante baisse des ventes de véhicules depuis le début de l’année. Quelques jours plus tôt, le Premier ministre Jean-Marc Ayrault avait critiqué violemment l’attitude des dirigeants de PSA et s’était permis de leur demander des comptes sur la situation de l’entreprise.

De la part des plus hauts responsables de l’Etat, ces attitudes sont purement et simplement inadmissibles et totalement irresponsables. Non seulement ces politiques ne connaissent malheureusement strictement rien au fonctionnement et aux contraintes qui pèsent sur les entreprises ouvertes à la concurrence mondiale, mais en plus, ils n’ont pas compris que l’Etat qu’ils représentent, ne peut en aucune manière s’immiscer dans la gestion d’une entreprise privée. Laisser croire aux français que le gouvernement peut dicter sa loi à un groupe privé et qu’on peut éviter les licenciements relève de la manipulation pure et simple.

Il est vrai que pendant la campagne électorale, les socialistes se sont laissés aller à la facilité pour mieux pratiquer la pêche aux voix, en ignorant superbement la crise dont ils connaissaient pourtant l’ampleur et en persistant à promettre ce qu’ils savaient pourtant irréaliste : augmentation du nombre de fonctionnaires, augmentation salariales, gel des licenciements, retraite à 60 ans et bien plus encore. Ils sont aujourd’hui pris à leurs propres pièges et promesses électorales intenables, sauf à conduire la France à la faillite sous peu.

Quand les socialistes français et leurs alliés vont-ils comprendre que la crise, dont nous ne sommes hélas qu’aux prémisses, nécessitera de longues années de diète et de réduction massive des dépenses de l’Etat pour retrouver la croissance et l’emploi ? Plutôt que de soutenir l’économie par une politique volontariste visant à permettre le retour à la compétitivité de nos entreprises, tout en réduisant massivement les dépenses publiques, le gouvernement mène une politique contraire, en opposition totale à celles conduites chez nos voisins européens. A défaut de changement de cap rapide, le prix à payer par la France risque d’être très élevé en destruction d’emplois et en perte de compétitivité.

Dans ce contexte, le gouvernement et le chef de l’Etat apparaissent très mal placés pour critiquer les décisions envisagées par PSA, une entreprise privée qui ne fait que prendre des mesures, somme toute modérées et courageuses, pour face à la chute des vente d’automobiles depuis plus de 6 mois et préserver ainsi l’avenir du groupe. Pourquoi laisser croire que les chefs d’entreprises licencient par pur plaisir, dans le seul but de préserver leurs profits ? C’est à désespérer des socialistes français.

Tout cela relève du mensonge et de la manipulation. A défaut de donner l’exemple lui-même et de mener une politique qui préserve les emplois, le gouvernement socialiste tente ainsi faire porter la responsabilité des licenciements sur les entreprises, accusées de tous les maux comme au bon vieux temps où l’idéologie marxiste régnait encore sur la gauche française. Les socialistes français seraient-ils en train de retrouver leurs veilles lubies des années 1981 ? On est en droit de le craindre.

Une chose est sûre, que cela plaise ou nom, le groupe PSA n’a d’autres choix que d’adapter son outil de production à la baisse des ventes pour préserver l’avenir.

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :