Aveyron : 27 candidats aux élections législatives de juin 2012

Voici la liste des 27 candidats déclarés pour les élections législatives des 10 et 17 juin prochains :

1ère circonscription de Rodez :

Guilhem Serieys (Front de gauche), Bruno Bérardi (Europe Ecologie – Les Verts), Marie-Line Faixa (Alliance écologiste indépendante), Jean-Guillaume Remise (FN), Stéphane Mazars (Parti radical de gauche), Monique Bultel (PS), Yves Censi (UMP), Arlette Saint Avit (LO)

La gauche part dispersée pour affronter le sortant Yves Censi. Ce dernier compte sur la multiplicité des candidatures à gauche (quatre des candidats sont élus au conseil municipal de Rodez : Bruno Bérardi, Monique Bultel, Stéphane Mazars et Guilhem Sérieys) et l’absence de primaire à droite, pour conserver son siège en l’emportant dés le 1er tour. Pour cela, il aura besoin de la mobilisation de l’ensemble de l’électorat de droite et du centre autour de sa candidature, notamment dans le nord-Aveyron. Les résultats de l’élection présidentielle sur la circonscription lui permettent d’espérer l’emporter face à l’armada de la gauche ruthénoise.

2ème circonscription de Villefranche-de-Rouergue :

Philippe Molinié (LO), Marie-Lou Marcel (PS), Philippe Bramm (FN), Jean-Louis Calmettes (Mouvement écologiste indépendant), Laurent Tranier (UMP), Christophe Pourcel (Parti radical valoisien), Yan Puech (NPA), Line Louangvannasy (Front de gauche)

La gauche dépassant régulièrement les 60% des suffrages sur la circonscription, il n’y a pas de grosse surprise à attendre. La député socialiste sortante part largement favorite à défaut d’opposition sur sa gauche.

3ème circonscription de Millau :

Philippe Ramondenc (Sans étiquette), Philippe Dargagnon (Alliance écologiste indépendante), Alain Marc (UMP), Marie-Claude Fayard (FN), Jean-Luc Pouget (Front de gauche), Marie-Thérèse Foulquier (EELV-PS), Béatrice Marre (divers gauche-ex PS), Bernard Combes (LO), Stéphane Cabrol (Régionaliste), Nicolas Bestard (NPA), Norbert Casteltort (Sans étiquette)

La situation de la 3ème circonscription est, de loin, la plus compliquée et indécise du département. Le député sortant, Alain Marc, devra faire face à deux candidatures dissidentes « sans étiquettes » sur le millavois où il est moins bien implanté alors qu’à gauche, la guerre est ouverte entre les partisans de Marie-Thérèse Foulquier, candidate unique d’EELV et du PS désignée par les états-majors parisiens, face à Béatrice Marre. Déjà candidate du PS en 200, elle a été exclue du PS mais est soutenue par de nombreux élus socialistes du sud-Aveyron. Ces derniers ne décolèrent pas contre la décision de Paris de réserver la circonscription à un candidat EELV, sans que les instances locales n’aient été consultées. Le premier tour, comme le deuxième tour de la législative risquent d’être très chaud dans le sud Aveyron.

Rendez-vous le 10 juin !

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :