Allemagne : Paul Watson menacé d’extradition vers le Costa-Rica par les mafias chinoises qui entendent continuer à pratiquer la pêche illégale

La Haute Cour Régionale de Francfort a décidé, vendredi 18 mai 2012, d’accéder à la requête du Procureur Général de procéder à la détention provisoire du capitaine Paul Watson en vue de son extradition vers le Costa Rica. Fait inhabituel, la Cour a accordé une liberté sous caution au capitaine Paul Watson, le temps que soient examinés les documents fournis par le Costa Rica afin d’évaluer la validité des accusations grotesques portées contre Paul Watson.

Selon l’équipe de Sea Shepherd  (le Berger des Mers), la libération sous caution du célèbre skipper, sous le joug d’une procédure d’extradition du Costa-Rica, permet d’espérer que la pression internationale pour le faire libérer a été entendue par la justice et la chancellerie allemande.

La Haute Cour de justice de Francfort s’est empressée de déclarer que: « La décision finale quand à l’extradition du capitaine Paul Watson vers le Costa Rica ne revient pas à la Haute Cour Régionale de Justice mais au corps exécutif, c’est à dire au Ministère de la Justice ».

La campagne internationale pour éviter une extradition du capitaine Paul Watson pour des motifs bassement politiques vers le Costa Rica où il ne pourra bénéficier d’un procès équitable, a eu un impact indéniable. Cette demande d’extradition par le Costa-Rica n’a en effet aucun fondement ou base légale. En l’espèce, la mafia taïwanaise qui est fort bien établie au Costa Rica, menace depuis années la vie du Capitaine Watson en raison de ses campagnes activistes contre la pêche illégale aux ailerons de requins. Ces pêches pratiquées en toute illégalité génèrent pour ces mafias des centaines de millions de dollars de profits par an, constituant ainsi une activité aussi lucrative que le trafic de drogue. Elles sont prêtes à tout pour en finir avec Paul Watson.

Cette affaire n’est pas sans poser de sérieux problèmes en Allemagne où personne n’ignore le caractère fictif de cette demande d’extradition, alors même que la chancelière Angela Merkel doit recevoir en visite officielle, ce mercredi 23 mai, la présidente du Costa-Rica. Voilà une visite d’actualité !

L’association Sea Shepherd que dirigeait jusqu’alors Paul Watson, en appelle à tous ses supporters en Allemagne et à travers le reste du monde à se mobiliser pour exiger que la Ministre Fédérale de la justice, Sabine Leutheusser-Schnarrenberger et le ministre des Affaires Etrangères, Guido Westerwelle, s’opposent à cette demande d’extradition émanent directement de mafias et de bandes organisées criminelles. Ceci d’autant plus qu’une extradition politique dans les présentes conditions serait contraire aux droits de l’homme et conduirait immanquablement à condamner à mort le capitaine Paul Watson qui ne survivrait pas au régime des prisons Costa Ricaines.

Pour contacter les autorités allemandes concernées et exiger la non extradition de Paul Watson, cliquer sur les liens ci dessous:

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :