Rodez : le multiplexe de cinéma avance enfin !

Mi-décembre 2011, les travaux du multiplexe de cinéma et du parking souterrain du foirail ont repris.

Ce grand chantier est l’aboutissement de longues années de négociations et d’aménagements autour du foirail et du plateau Paul Lignon. Après l’inauguration de la salle des fêtes en janvier dernier, le chantier se concentre dorénavant sur le multiplexe et le parking souterrain et devraient, en principe, s’achever au plus tard début 2013.

Le coût prévisionnel du seul multiplexe évalué à 8 millions d’euros, sera entièrement à la charge de la ville de Rodez. Rappelons que cet important investissement qui concerne l’ensemble de la population du Grand Rodez et bien au-delà, devait être initialement financé pour l’essentiel par la communauté d’agglomération du Grand Rodez.

En effet, en raison de différents avec l’agglomération, et notamment la ville d’Onet-le-Château qui avait un autre projet, l’actuelle municipalité de Rodez a décidé de financer seule ce projet d’intérêt communautaire. De ce fait, elle supporte seule le coût de l’opération alors que l’équipement profitera à une large population. Même si on ne peut que se réjouir de l’avancement de ce dossier, est-ce bien là une seine et bonne gestion ? Pas sûr que les contribuables ruthénois y trouvent leur compte !

Au final (c’est peut-être le plus important !), les grands ruthénois et les aveyronnais en général disposeront d’un multiplexe de cinéma à la hauteur de leur attente, avec pas moins de 10 salles de 70 places à 410 places, soit une capacité de 1 580 places au total, entièrement équipée en numérique. De quoi satisfaire les nombreux cinéphiles qui disposeront là d’un complexe dernier cri. Cet investissement viendra enfin compléter l’offre culturelle et de divertissement proposée par l’agglomération. Rodez va ainsi rejoindre nombre de villes moyennes de la région qui disposent d’un multiplexe de ce type : Montauban, Carcassonne, Agen, Périgueux…

Le multiplexe devrait être complété par quatre commerces dont un de ventes à emporter, une brasserie et un bar de nuit. L’exploitation de ce multiplexe sera assurée par la société Cap Cinéma pendant 20 ans, moyennant un loyer annuel de 200 000 euros hors-taxes, montant relativement modeste au regard des investissements réalisés par la municipalité et des perspectives de fréquentations. Ce prix qui inclut la disposition gratuite du futur parking souterrain, ne comprend que la location des seuls murs ; au terme du bail, l’exploitant pourra acquérir ces derniers. Les travaux d’aménagement et d’équipement du cinéma sont entièrement à la charge de l’exploitant.

Selon Cap Cinéma, la rentabilité du multiplexe de Rodez devrait être assurée à partir de 300 000 entrées (fréquentation de l’ordre de 200 000 entrées en 2010) mais elle espère dépasser sensiblement ce chiffre après quelques années d’exploitation. Au plan national, Cap Cinéma exploite une centaine de salles dans diverses villes moyennes.

Si les engagements pris par le futur exploitant sont respectés, l’actuel cinéma Le Royal devrait subsister et se spécialiser dans les films d’arts et d’essais.

Gageons que ce nouvel outil tant attendu sera une réussite sur un plan technique et financier. Le multiplexe devrait renforcer l’attractivité de Rodez et participer à l’animation du centre-ville qui en a bien besoin, aux côtés du futur musée Soulages qui devrait ouvrir ses portes courant 2013.

Advertisements

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :