Syrie : pas de trève pour le ramadan, la répression sanglante de Bachar-de-Assad contre son peuple se poursuit de plus belle…

Ce vendredi 29 juillet, jour de prière, comme depuis le mois de mars, ils étaient encore des centaines de milliers à manifester un peu partout à travers la Syrie. Selon l’Observatoire syrien des droits de l’homme, dans la seule ville d’Hama, ce sont encore plus de 500 000 personnes qui ont à nouveau bravé le régime de Bachar-el-Assad.

Depuis plus de quatre mois, les protestations contre le régime syrien, loin de faiblir, semblent même gagner en ampleur malgré la répression qui s’amplifie. Ce dimanche, l’armée syrienne a lancé une importante offensive armée contre la même ville d’Hama. Des chars lourds mais aussi des hélicoptères de combat, aux mains des militaires et des forces de sécurité, ont pénétré dans la ville et ouvert le feu sur les civils. Cette attaque aurait fait 95 tués et des dizaines de blessés.  Depuis l’origine des manifestations en Syrie, l’observatoire syrien des droits de l’Homme évoque les chiffres de plus de 2 500 morts et 20 000 arrestations.

Parmi les révolutions arabes de cette année 2011, les protestations syriennes sont les plus importantes mais aussi celles qui ont connu le plus de victimes. La dictature du président Bachar-el-Assad y a fait preuve d’une répression sanglante, sans commune mesure avec celle constatée dans les autres révolutions arabes.

Du côté des Nations-Unies, les protestations contre le régime syriens commencent se font de plus en plus pressantes et le Conseil de sécurité de l’ONU n’arrive toujours pas à faire adopter un projet de résolution condamnant la Syrie, en raison de l’opposition de ses alliés traditionnels : la Russie et la Chine, une fois de plus.

La communauté internationale, des Etats-Unis à l’UE, en passant par l’Allemagne, le Royaume-Uni, la France et l’Italie, se dit horrifiée par la violence et l’importance de la répression des autorités syriennes contre son peuple. Ces pays saluent le courage du peuple syrien qui ne cesse de manifester pacifiquement son opposition au régime. L’UE va cependant plus loin et parle de véritables massacres perpétrés par les autorités syriennes et souhaite que ses responsables soient traduits en justice.

La pression des pays occidentaux sur la Syrie s’accroît donc de jour en jour, face à l’ampleur des massacres commis à l’arme lourde contre les manifestants. On aimerait que celles et ceux, habituellement si prompts à manifester les atteintes aux droits de l’homme, fassent entendre leur voix et aient le courage de dénoncer les crimes atroces de la dictature de Bachar-es-Assad contre son peuple qui manifeste pour la liberté et la démocratie.

Le silence du monde musulman face aux massacres perpétrés en Syrie est heureusement compensé par l’attitude de la Turquie. Dans un récent communiqué d’Ankara, le gouvernement turc qui « s’attendait à ce que la Syrie créée les conditions d’un climat pacifique pendant le mois de ramadan, est attristé et déçu, de même que l’ensemble du monde musulman, par les développements qu’elle observe à la veille du ramadan ».  Selon lui, les attaques sanglantes contre les civils « soulèvent la question de savoir si le gouvernement syrien entend réellement résoudre le problème par des moyens pacifiques ». En termes diplomatiques, voilà un message de réprobation très clair d’un pays musulman, à un autre pays musulman, pourtant voisin et ami de la Syrie.

Face au courage des manifestants syriens et au juste combat qui est le leur, espérons que le ramadan qui débute, permette à la communauté internationale et aux Nations Unies en particulier, de se réveiller pour venir en aide au peuple syrien et imposer le départ du dictateur Bachar-es-Assad.

Advertisements

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :