Saint Jean-du-Bruel : l’hôtel du Midi-Papillon, une institution aveyronnaise qui fait référence en matière d’hostellerie et de gastronomie

Le département de l’Aveyron compte quelques hôtels-restaurants de grande qualité qui font honneur à toute la profession. La plupart de ces établissements n’ont le plus souvent que quelques décennies d’existence et doivent d’abord leur célébrité au fait qu’ils figurent en bonne place parmi les grands guides des hôtels et restaurants de notre pays.

Il existe pourtant quelques très rares établissements, certes régulièrement reconnus par ces mêmes guides, qui depuis prés d’un siècle font l’unanimité de la clientèle qui les fréquente. Par delà les modes et l’humeur des guides gastronomiques et hôteliers, quelques professionnels perpétuent de longue date une tradition familiale longuement éprouvée ou le client reste roi et la priorité des priorités depuis toujours, au fil des générations. Parmi ces établissements d’exception figure l’Hôtel du Midi-Papillon à Saint Jean-du-Bruel.

Situé à l’extrême sud-est du département de l’Aveyron, dans ce que l’on appelle aussi « Le jardin de l’Aveyron » au cœur de la verte vallée de la Dourbie, à quelques encablures du Gard et de l’Hérault, l’hôtel du Midi-Papillon règne en maître depuis au moins 1870. Il fût fondé par la famille Grousset qui devint ensuite la famille Papillon vers 1920, sous l’impulsion d’Emilie et Alexandre Papillon.  L’établissement se développa ensuite aux mains de Maria et Gabriel Papillon ; Maria étant aux fourneaux. En 1955, ce fût au tour de Suzette et Guy Papillon de prendre le relais. Ils engagèrent d’importants travaux de transformation de l’établissement pour le moderniser et l’adapter aux demandes de la clientèle. Une nouvelle fois, ce fut une femme Suzette Papillon qui continua d’officier aux fourneaux.

Depuis 1981, l’hôtel du Midi-Papillon continue brillement son bonhomme de chemin aux mains de Maryse et Jean-Michel Papillon. Mais avec ce changement de génération, c’est un homme Jean-Michel Papillon, qui a repris la cuisine d’une main de maître, aidé en cela par de nombreux membres de la famille. De son côté, Maryse Papillon officie en salle et à l’accueil avec le savoir-faire que l’on lui connaît, secondée avec brio depuis peu par sa jeune nièce Laura Prelorenzo.

Difficile de prendre en défaut ces grands professionnels qui devraient inspirer un grand nombre d’établissements. A l’hôtel du Midi-Papillon, tout est toujours parfait de l’hôtel au restaurant, en passant par le service et l’accueil. A la moindre contrariété, tout le monde se met en quatre pour vous offrir le meilleur. A tel point qu’ici, contrairement à bien des établissements qui se veulent pourtant haut de gamme, on se sent ici comme chez soi, de son arrivée à son départ. Manifestement, le savoir-faire et l’accueil se sont ici transmis avec passion de génération en génération avec la même passion et exigence.

L’hôtel du Midi-Papillon est reconnu et réputé dans toute la région et une clientèle variée et exigeante s’y presse depuis des décennies, de Montpellier notamment, mais aussi de tout le Gard et l’Hérault voisins. Il faut avouer qu’ici, la gastronomie n’est pas un vain mot. La cuisine servie, basée sur les produits locaux et quelques spécialités de la maison, y est délicieuse, pour ne par dire exquise et le service parfait. Rarement, vous ne trouverez à ce niveau là, une cuisine aussi gouteuse et parfumée qui respire les produits du terroir. Ce n’est pas un hasard si depuis des décennies, le restaurant est régulièrement distingué par les principaux guides gastronomiques et notamment la Guide Michelin qui lui accorde depuis longtemps son Bib Gourmand, mais aussi Gault et Millau, guide HubertHôtels de Charme

L’hôtel n’est pas en reste. Simple et calme, au bord de la Dourbie, très confortable et impeccablement tenu, il constitue un établissement non dénué d’un certain charme. Comble du bonheur, les chambres ne disposent pas de la télévision pour mieux profiter de l’établissement et des alentours. Le réveil avec le gazouillis de la Dourbie et le soleil levant sur les Cévennes voisines est très agréable et ô combien mémorable, surtout si l’on a la chance de disposer d’une terrasse donnant sur la rivière. Aux beaux jours, l’hôtel dispose d’une piscine dominant la Dourbie.

Il faut bien l’avouer, après quelques jours, le départ est un arrachement. On n’a qu’une hâte, revenir au plus vite dans ce havre de paix et de tranquillité où l’on est royalement reçu comme un membre de la famille. Si vous ne connaissez pas encore l’hôtel du Midi-Papillon, réservez vite votre séjour. Attention, l’établissement n’est ouvert que de fin avril à la mi-novembre. Nul doute que la tradition hôtelière de la famille Papillon se perpétuera de longues décennies encore aux mains de Laura Prelorenzo, qui a repris en 2011 l’exploitation de l’établissement, avec toujours Jean-Michel Papillon aux cuisines.

Comble de satisfaction, l’hôtel du Midi-Papillon pratique des prix extrêmement doux et agréables au portefeuille sans que la qualité des prestations fournies ne soit prise en défaut. Un hôtel-restaurant de tradition comme on ne l’imagine plus aujourd’hui. Dans ce monde complexe et difficile, pourquoi se priver d’une escale à Saint Jean-du-Bruel pour combattre son stress et retrouver ses repères ?

Plus d’informations :

Hôtel du Midi-Papillon place du Manège 12230 Saint Jean-du-Bruel  (Ouverture du dimanche des Rameaux au 11 novembre)

Tél : 05 65 62 26 04 – Fax : 05 65 62 12 97 – www.hotel-midi-papillon.com

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :