Les MVNO ou opérateurs mobiles virtuels : une alternative pour réduire sa facture (1)

Les MVNO débarquent en force sur le marché français de la téléphonie mobile

La France dispose de 3 opérateurs de téléphonie mobile, dans l’ordre d’importance : Orange, SFR et Bouygues-Télécom. Seuls ces opérateurs détiennent une licence d’exploitation pour un réseau national. La technologie de troisième génération (3G/3G+ ou UMTS/HSDPA) a été  déployée en 2005 principalement dans les zones urbanisées ; la couverture de 95% du territoire devrait être atteinte début 2012. En 2010, une 4ème licence française (3G/3G+) a été accordée à Free Télécom qui ouvrira progressivement son réseau à partir de début 2012.  Une concurrence redoutée par le trio mobile français qui s’était parfois laissé aller à une forme d’entente pour favoriser des prix les plus rémunérateurs.

La quatrième génération (hauts débits mobiles) en cours de déploiement aux USA, n’est prévue en France qu’à partir de 2014.

Contrairement à l’Allemagne, la Grande-Bretagne et l’Italie qui ont chacun 4 opérateurs mobiles pour une population comparable, la France restait un marché fermé et peu concurrentiel, d’où les prix parmi les plus élevés en Europe. L’arrivée de Free chamboule la donne et redistribue les cartes. En attendant, la récente perspective d’augmentation des tarifs de certains forfaits mobiles (qui ne sera finalement appliquée qu’aux nouveaux abonnés à compter du 01/02/2011), a permis à ce nombreux français de découvrir  l’existence des opérateurs MVNO qui pratiquent des prix serrés et qui, pour leur part, n’ont pas pratiqué d’augmentation. Parmi les plus connus et importants :  Virgin Mobiles et NRJ Mobiles.

Les MVNO (Mobiles Virtual Network Operators), plus couramment dénommés opérateurs mobiles virtuels ou alternatifs, étaient initialement peu nombreux. Arrivés en 2005 par la petite porte, sans grande publicité et avec beaucoup de réserve de la part des opérateurs en place qui y voyaient là de nouveaux concurrents prêts à leur prendre quelques parts de marché. Depuis 2010, les MVNO s’installent progressivement sur le marché français, grâce à l’appui bienveillant de l’ARCEP, l’autorité de régulation des télécommunications qui souhaite voir leur part de marché progresser rapidement. Aujourd’hui, ils sont prés de 40 opérateurs à se partager le gâteau français, aux côtés des opérateurs traditionnels. Toutefois, les MVNO ne pèsent à fin 2010 que 6.3% (soit 3.8 millions de lignes) d’un marché de 62 millions de lignes mobiles.

Les MVNO ne disposent pas de leur propre réseau et utilisent l’un des 3 existants  (Orange, SFR ou Bouygues-Télécom) à qui ils louent les équipements et le droit d’utilisation du réseau, selon des conditions préalablement négociées. D’une manière générale, leur spécificité est de proposer des forfaits parmi les moins chers du marché. Pour réduire leurs coûts, les MVNO utilisent généralement le réseau GSM  initial ou GPRS de deuxième génération (beaucoup moins coûteux et saturés que les réseaux 3G/3G+) en proposant principalement de la voix et des SMS.  Sur ce type de prestations, les MVNO offrent souvent des prix imbattables.

A suivre : Comment payer son forfait mobile au meilleur prix ?

Publicités

One Response to Les MVNO ou opérateurs mobiles virtuels : une alternative pour réduire sa facture (1)

  1. stevenbdngs dit :

    NRJ Mobile n’a aucune marge de manœuvre dernièrement avec toute la conspiration touche à sa fin. Ils devront partager signal avec Orange et Virgin Mobile http://serviceclientcontacter.website/nrj-mobile-service-client/

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :