Compétitivité mondiale : le palmarés 2010

Le Forum économique mondial (World Economic Forum) publie tous les ans le rapport sur la compétitivité de 133 pays du monde. Le WEF passe au peigne fin ces pays sur 12 critères, dont la qualité des institutions, l’efficacité du marché du travail, la qualité des services publics et des infrastructures, la sophistication des instruments financiers, la situation financière, l’innovation… qui permettent de mesurer le niveau de compétitivité.

En ces temps de crise, petit tour d’horizon de la compétitivité mondiale…

En 2010, la Suisse se maintien au premier rang, devant la Suède 2ème et Singapour 3ème. A l’inverse, les Etats-Unis habitués à faire la course en tête de ce classement, rétrogradent à la 4ème place.

Selon le rapport, la Suisse apparaît aujourd’hui comme « un pays très productif et disposant d’une importante capacité de rebond et d’innovation ». Le pays brille aussi par la qualité de ses institutions publiques et la redoutable efficacité de la recherche scientifique qui travaille en étroite collaboration avec  les entreprises. Par contre, la nouvelle rétrogradation des Etats-Unis qui occupaient la tête du classement il y a deux ans, s’explique par le creusement de leurs déséquilibres macro-économiques, l’affaiblissement des institutions publiques et privées et les craintes relatives à l’état de leurs marchés financiers.

Comme les années précédentes, la plupart des pays de l’Union Européenne figurent aux premières places de ce classement.

La suite du classement est le suivant :  5 – Allemagne ; 6 – Japon ; 7 –  Finlande ; 8 – Pays-Bas ; 9 – Danemark ; 10 – Canada ; 11 – Hong-Kong ; 12- Royaume-Uni ; 13 – Taïwan ; 14 – Norvège ; 15 – France ; 16 – Australie ; 17 – Qatar ; 18 – Autriche ; 19 – Belgique ; 20 – Luxembourg ; 21 – Arabie Saoudite ; 22 – Corée ; 23 – Nouvelle Zélande ….

Pour sa part, la France progresse légèrement à la 15ème place mondiale. Le pays reste très bien placé pour la qualité de ses infrastructures, la relative qualité de son système éducatif et de santé. A l’inverse, « un certain nombre de faiblesses empêchent la France d’exploiter pleinement son potentiel compétitif ». Ainsi, l’importance des déficits publics et de la dette publique sont nettement pointés du doigt. Encore beaucoup d’effort à faire pour la France !

A la suite du classement figurent la Chine au 27ème rang, devant le Brésil au 58ème rang, tous deux en progression et la Russie au 63ème rang, en perte de vitesse.

Le classement complet de la compétitivité 2010 établi par le WEF: http://www3.weforum.org/docs/WEF_GCR_Highlights_2010-11.pdf

Plus d’informations sur le WEF : http://www.weforum.org/en/initiatives/gcp/Global%20Competitiveness%20Report/index.htm

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :