France : tension sur le réseau électrique ou les limites du tout nucléaire (2)

Electricité en France : les limites du tout nucléaire

Les insuffisances du réseau électrique à haute tension de RTE, largement sous-dimensionné pour alimenter les régions Bretagne et en PACA, très déficitaires en production d’énergie, sont loin d’expliquer les difficultés actuelles. Les problèmes sont anciens et complexes. Ils sont la résultante, d’une part, de l’importance du nucléaire au détriment des énergies propres d’origine éolienne et solaire (moins de 1% de l’énergie produite en France, contre 5% à 8% dans certains pays) et, d’autre part, du maintien d’un niveau élevé des consommations d’électricité dans notre pays favorisé par le tout électrique.

Nos principaux voisins européens (l’Allemagne, la Grande-Bretagne, l’Italie et l’Espagne) dont la part d’énergie d’origine nucléaire est nettement inférieur à 50% (mais dont la production d’électricité éolienne et solaire bien plus importante), arrivent à satisfaire pleinement leurs besoins, y compris en hiver, contrairement à la France ! Qui plus est, ces mêmes pays sont en capacité de nous vendre leurs excédents au tarif fort !

Ceci démontre au besoin les limites du modèle français fondé sur le tout nucléaire. Nos voisins ont su développer les énergies renouvelables pour satisfaire leurs besoins énergétiques, tout en promouvant leur industrie dans ces domaines. Bien belle leçon données aux français restés figés sur l’énergie nucléaire qui a absorbée tous les financements publics et empêché l’émergence des énergies alternatives. Malgré les fonds considérables investis, la France s’avère incapable de satisfaire ses besoins énergétiques en hiver et a raté le train des nouvelles énergies. En dépit d’une prétendue expertise dans le domaine nucléaire, ses industriels (Areva, Total, Gdf-Suez, Edf) ont récemment perdu l’un des plus gros contrats de construction de réacteurs nucléaires de nouvelle génération (EPR) à Abou-Dhabi (28 milliards d’euros), au détriment d’un groupe d’entreprises mené par l’électricien coréen Kepko, nouveau venu sur le marché (en collaboration avec Samsung, Hyundai, Doosan, Westinghouse et Toshiba). Beaucoup d’argent public gaspillé et une belle gifle pour les entreprises françaises !

Il est temps pour le gouvernement d’impulser de profonds changements en favorisant la diversification des moyens de production de l’électricité, en encourageant les énergies renouvelables, créatrices d’emplois,  mais aussi en faisant en sorte que les consommateurs réduisent sensiblement leur consommation d’électricité à l’avenir. C’est le prix à payer pour nous préserver de coupures d’électricité, assurer notre indépendance énergétique et développer nos emplois industriels.

Cela passe inéluctablement par la réduction de la part de l’énergie d’origine nucléaire dans la production d’électricité française, énergie qui rappelons le, reste consommatrice d’énergie fossile, n’en déplaise à EDF et Areva. Cela passe aussi par la modulation des tarifs de l’électricité en fonction des saisons et des heures de la journée afin de pénaliser les gros consommateurs, mais aussi par une augmentation des tarifs dans les zones faiblement productrices d’énergie telles la Bretagne et la Côte d’Azur.

Plus d’infos: http://energies.edf.com/edf-fr-accueil/la-production-d-electricite-edf/-nucleaire-120205.htmlArevawww.cea.fr/energiewww.asn.frwww.sfen.org/ –  www.criirad.orgwww.greenpeace.org/france/campagnes/nucleaire

A suivre :

  • (1) Tension sur le réseau électrique français
  • (3) L’ouverture à la concurrence des concessions de barrages
  • (4) L’hydroélectricité, une énergie renouvelable leader en Aveyron
  • (5) Les autres énergies renouvelables en Aveyron (éolien, solaire…)
Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :