Chine : le nouvel impérialisme (4)

Mettre un terme à l’hégémonie et à l’arrogance chinois, pour préserver l’avenir de la planète

En ce début d’année 2010, la Chine vient une nouvelle fois de faire preuve de sa volonté hégémonique en mettant en demeure Google, le leader mondial de l’internet, de se conformer strictement aux demandes de son gouvernement (interdiction d’accés à de très nombreux sites internationaux, conditions restrictives à son développement en Chine…). Une fois de plus, ces exigences contraires à la liberté politique et économique, visent ni plus ni moins, à permettre de conserver le contrôle de l’information en Chine et à conforter les entreprises chinoises au détriment des autres. Voilà une belle démonstration de l’impérialisme chinois, qui après avoir profité et pillé la technologiques des pays tiers, n’hésite pas à expulser ces mêmes entreprises dont la concurrence risquerait de nuire au développement de ses propres activité. Espérons que ce repli de Google, serve à beaucoup d’autres entreprises occidentales.

La meilleure façon d’aider la Chine à évoluer favorablement et rejoindre les nations démocratiques avancées en préservant la planète ainsi que l’économie et les emplois en Europe, c’est de mettre un sérieux coup de frein à l’achat des produits « Made in China » ou « Made in PRC » ou sans mention de pays, car c’est la même chose. Finalement, même s’ils sont bon marché (on sait pourquoi), ils sont généralement de très mauvaise qualité. Inutile d’en faire la liste, elle est trop longue…

Alors, pas d’hésitation. Consommons intelligemment et durablement pour préserver l’avenir de la planète en refusant les produits chinois qui inondent aujourd’hui le monde. N’oublions pas le poids et l’influence des consommateurs sur les marchés, y compris sur le marché chinois. Pour le bien de l’humanité et le respect des droits de l’homme en Chine, nous avons collectivement les moyens de leur imposer des changements majeurs qui soient conforme aux attentes des pays démocratiques, riches ou pauvres, et à leur propre intérêt.

Privilégions, autant que faire ce peu, les produits « Made in Europe », et plus généralement les produits biologiques, durables et ceux issus du commerce équitable.  Les avantages d’acheter européen sont multiples : produits généralement durables et surtout beaucoup plus sûrs, de bien meilleure qualité, d’une plus grande fiabilité et dépannage/réparation facilité, avec des coûts de transport réduits ; d’où moins de CO2 émis…

Revenons à des saines habitudes pour préserver notre planète Terre et les générations futures : consommons local en priorité, tout en préservant des emplois durables chez nous. Tant qu’elle ne respectera pas les droits de l’homme et ne se conformera pas aux règles de droit international, bannissons la Chine de nos paniers !

Plus d’informations :  Tibet Info –  GoogleYou TubeFacebookTwitterInfosud Google

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :