Chine : le nouvel impérialisme (2)

La Chine bafoue les droits de l’homme en toute impunité

A tort ou à raison, le gouvernement communiste chinois  se sent aujourd’hui en positon de force sur la scène internationale et ne manque pas de la faire savoir. Les évènements de cette fin d’année 2009 sont là pour le rappeler.

La récente exécution d’Akmal Shaikh, un ressortissant britannique de 53 ans accusé de trafic d’héroïne, alors même qu’il était connu comme étant un malade mental, manipulé par des trafiquants, montre à quel point la Chine veut aujourd’hui en découdre avec les pays libres et se montrer intraitable aux yeux du monde. Il est vrai que la Chine exécute de 3 000 à 5 000 personnes tous les ans, selon les sources. Alors, assassiner officiellement un étranger de temps à autre pour rappeler qu’elle est maitre chez elle, c’est si peu !

En décembre 2009, la Chine a également fait preuve  d’une extrême fermeté en condamnant à une longue peine d’emprisonnement Liu Xiaobo, dissident récidiviste qui aurait commis « l’abominable et impardonnable crime de demander la démocratie pour son pays » ! C’est bien triste pour les droits de l’homme mais c’est aussi cela la Chine de 2010, même si cela déplaît aux médias officiels.

A force de vouloir apparaître plus puissant et influent qu’il n’est réellement, le gouvernement chinois pousse son arrogance jusqu’à montrer son plus grand mépris pour les règles élémentaires de droit international. De ce point de vue, la dictature chinoise a de longues années d’expertise et s’appuie sur la relative faiblesse et couardise des vieilles nations libres occidentales. Et ce ne sont pas les gentils discours d’Obama qui vont l’impressionner, elle qui finance les déficits américains !

Pour preuve, non contente d’avoir envahi par la force et illégalement le Tibet du temps de Mao, pays indépendant aux importantes richesses naturelles, la dictature chinoise n’hésite pas à sermonner les pays libres et à les mettre en garde pour qu’ils cessent de recevoir le représentant légal du Tibet,  le Dalaï Lama en visite dans leur pays.  Est-il normal qu’un gouvernement étranger, qui plus est non respectueux des droits de l’homme, s’ingère ainsi dans les affaires internes et privées d’un pays tiers ? Quelle mascarade et quelle lâcheté !

Pourquoi la communauté internationale laisse-t-elle le gouvernement chinois maltraiter et exterminer  massivement ses « minorités » au su de tous, comme elle continue de le faire envers les peuples Ouïgours et Tibétains qui étaient encore majoritaires dans leur pays il n’y a pas si longtemps ? Alors que les pays libres sont habituellement si prompts à défendre dans le monde les « minorités opprimées », pourquoi une telle complicité envers la Chine, qui pratique en 2010 au Tibet, comme au Xinjiang, une politique discriminatoire qui vise ni plus ni moins qu’à exclure des peuples jadis majoritaires dans leur pays et à les ghettoïser  au profit de l’ethnie Han ? Va-t-on aussi laisser la Chine envahir et s’approprier  Taïwan, république libre et indépendante et pourquoi pas, demain, la Corée ? Nos petits intérêts économiques valent-ils mieux que la liberté et l’indépendance ? Cette complaisance pour le moins malsaine n’est-elle pas de nature à favoriser l’apparition d’une nouvelle forme de nazisme, désireuse d’imposer sa loi au reste du monde ?

N’est-il pas temps de rappeler à la Chine un certain nombre de règles élémentaires de droit qui régissent le monde d’aujourd’hui ?

Plus d’informations :  TibetAujourd’hui La ChineTibet Info1Tibet Info2TibétainsOuïgoursDiplowebXinjiangChine blogInfosud

Advertisements

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :