Rodez : Teyssedre entre mépris et délire

Lors du dernier conseil municipal d’octobre 2009, le maire de Rodez a fait montre du peu de respect qu’il a envers les personnels municipaux.

M. Teyssedre s’est une nouvelle fois lancé dans ses habituelles diatribes sans fin contre la municipalité sortante, l’accusant d’être à l’origine des difficultés de l’équipe actuelle, allant jusqu’à lui imputer un prétendu sureffectif. Il s’agit là d’une rhétorique qui démontre, au besoin, sa totale incapacité à conduire la nouvelle municipalité et à mener une véritable politique globale et cohérente pour la ville. Après 18 mois de mandat, compte-t-il tromper les ruthénois pendant longtemps, en leur assénant régulièrement des allégations aussi stupides que fantaisistes ?

Les ruthénois n’ignorent rien de la bonne situation financière, des taux d’imposition et autres ratios de charges de personnels de la ville de Rodez, qui étaient en 2007 (à la fin du mandat de l’équipe sortante) parmi les meilleurs dans la catégorie des villes de plus de 20 000 h . Affirmer le contraire à tout bout de champs relève de la confusion et du délire. A moins que M. Teyssedre se révèle tout bonnement incapable d’appréhender les indicateurs municipaux, comme semble régulièrement le confirmer certaines de ses déclarations.

Toujours est-il qu’il se trompe une fois encore lorsqu’il accuse l’équipe sortante d’avoir augmenté de manière pléthorique les personnels municipaux de la ville au cours des derniers mandats. Encore une tentative d’enfumage des électeurs ? Probablement car l’augmentation des effectifs municipaux à Rodez durant plus de 24 ans se justifie largement en raison du développement de la ville et des charges nouvelles auxquelles elle a du faire face. Dés lors qu’il y a eu un meilleur service pour la collectivité, cette évolution n’a rien de surprenant. D’ailleurs, si l’on compare les ratios des coûts de personnel à Rodez par rapport aux autres villes équivalentes, on constate que l’effectif des personnels municipaux y est plutôt dans la moyenne basse. Encore une affirmation gratuite !

Entendre de tels propos de la part du maire de Rodez est ahurissant. Un socialiste, qui plus est ancien syndicaliste, qui dénonce l’excès de personnel municipal dans sa ville est pour le moins cocasse. Cela l’est d’autant plus que ce sont justement les municipalités de gauche qui excellent dans les effectifs pléthoriques… En dépit de propos qui dénotent une totale méconnaissance de la situation, il est à craindre que sous son propre mandat, en moins de 6 ans, les effectifs n’augmentent substantiellement et les impôts locaux avec.

En affirmant publiquement en conseil municipal qu’il a baissé l’effectif municipal en quelques mois, à l’inverse de l’équipe précédente, il montre un grand mépris à l’égard des personnels qu’il considère comme trop nombreux pour accomplir leur mission. On est en droit de se demander sur quels critères il peut arriver à de telles conclusions. Position pour le moins contradictoire de la part d’un élu qui s’oppose par ailleurs à la réduction des effectifs publics de La Poste dont certains bureaux n’ont d’ailleurs quasiment plus d’activité ! Il est vrai que le personnage n’est pas à une contradiction prés.

En attendant, les propos du maire ne vont pas contribuer à encourager et motiver les personnels municipaux. Ne joue-t-il pas là contre son équipe ! Dans ce contexte, on voit mal comment il va pouvoir insuffler le dynamisme et le renouveau à Rodez. Teyssedre paraît plus que jamais isolé.

Au fait, pourquoi fait-il une telle fixation sur l’équipe précédente ? A vrai dire, il y a de quoi au vu de ses 18 premiers mois. A ce rythme, en panne de projets et de vision, le bilan de l’actuelle municipalité s’annonce pour le moins calamiteux au regard des prédécesseurs. Ces accusations incessantes constituent d’ailleurs un aveu d’impuissance et confirment que l’immobilisme a encore de beaux jours devant lui. La municipalité socialiste, élue par défaut en mars 2008, a-t-elle bien compris la nature du mandat qui lui a été confié par les ruthénois ? On peut d’ores et déjà affirmer que le réveil sera brutal.

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :