Rodez : la pétaudière de la place d’Armes

Depuis le début de l’été, prenant prétexte des travaux entrepris sur la cathédrale, la municipalité de Rodez en a profité pour tester, grandeur nature, le nouveau plan de circulation envisagé pour la place d’Armes. Prés de trois mois plus tard, force est de constater que celui-ci fait la quasi-unanimité des usagers contre lui, qu’il s’agisse des piétons ou des automobilistes.

Pour s’en convaincre, il suffit d’observer la longueur des files d’attente pour accéder à la place, tant côté de la rue Béteille qui est souvent bloquée jusqu’au carrefour St Cyrice, ou à l’inverse, du côté du tour de ville, sur les boulevards Gambetta, Gally, de Guizard et même Laromiguière. Il n’est pas rare de devoir attendre 10 à 15 mn là où il fallait moins de 5 mn auparavant. Du jamais vu à Rodez, à tel point que certains risquent d’être incité à aller faire ses courses ailleurs !

Pour ce qui est des piétons, c’est la galère ! D’où que l’on vienne, il n’a jamais été aussi difficile et dangereux de traverser pour accéder à la place d’Armes et au centre-ville, sans parler de l’étroitesse du passage laissé aux piétons devant la cathédrale qui interdit à deux poussettes de se croiser. Que dire des feux de circulation et autres matériels situés sur place, au cœur de la saison touristique. Pas de quoi attirer les foules en ville. De l’aveu de nombreux touristes, ce projet d’aménagement fait l’unanimité contre lui et constitue un véritable désastre pour les ruthénois qui sont forcés d’emprunter la place !

Il ne fallait pourtant pas être un grand spécialiste, pour qui connaît l’importance du carrefour de la place d’Armes, pour imaginer que de tels aménagements sommaires permettraient une circulation fluide. En raison de la configuration du piton ruthénois, il est pour le moins farfelu de prétendre vouloir améliorer la circulation avec un tel projet.

De son côté, la municipalité fait la sourde oreille, feignant de ne pas entendre de remontées négatives ! Pourquoi s’est-elle ainsi précipitée à modifier le plan de circulation alors que l’aménagement de la place d’Armes n’a jamais été une préoccupation pour une majorité de ruthénois ? C’est un vrai mystère ! M. le maire a d’ailleurs pu constater, lors des dernières réunions de quartier, combien ce projet était pour le moins contesté et ne revêtait aucune priorité pour les habitants.

A défaut d’un véritable projet murement réfléchi, en osmose avec la place et la cathédrale, permettant une circulation fluide et un meilleur accès des piétons au centre-ville, la municipalité serait mieux inspirée de laisser les choses en l’état. D’autant qu’en cette période de crise, il y a des projets bien plus importants et vitaux pour le développement de la ville.

La sagesse impose qu’il soit mis fin à la pétaudière engendrée par l’actuel plan de circulation de la place d’Armes.

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :